Ouvrages
Nous vous proposons divers ouvrages traitant de la thanatopraxie et autres lectures variées :
___________________________________
 
Pratique de la thanatopraxie :
Michel Durigon, Michel Guénanten
 
Pratique de la thanatopraxie
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Thanatopraxie - Technique, histoire et pratique au quotidien :
Mélanie Lemonier, Karine Pesquera
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
__________________________________
 
L'art de l'embaumement.
Une introduction à la thanatopraxie :
Eric Bourgeois
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Manuel à l'usage des thanatopracteurs :
Paul Clerc
 
Manuel a l'usage des thanatopracteurs
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
La Mort :
Louis-Vincent Thomas
 
La mort
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Rites de mort : Pour la paix des vivants :
Louis-Vincent Thomas
 
Rites de mort: Pour la paix des vivants 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Médecin des morts : Récits de paléopathologie :
Philippe Charlier
 
Médecin des morts : Récits de paléopathologie
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
L'Hygiene à l'usage des Professionnels du Funéraire :
Joelle Lecacheur, Jean-Pierre Comtet
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
Mémoire d'un embaumeur :
Jacques Marette
 
Mémoires d'un embaumeur
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 

Cabinet des curiosités

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cabinet des curiosités

Message par Kyrie le Ven 30 Avr - 19:10




Un homme empaillé depuis près de 200 ans dans un musée de Montbrison….





Le Musée d'Allard de Montbrison (Loire) a brièvement montré à la presse le corps d'un homme d'origine espagnole qui avait été "naturalisé" tel un animal par un taxidermiste parisien au début du XIXe siècle.



Le cadavre empaillé repose depuis près de deux siècles dans un modeste cercueil en bois situé dans le musée, qui abritait jadis la demeure d'un riche aristocrate.



Rarement soulevé, le couvercle du cercueil l'a été cette semaine à la demande d'un journaliste catalan enquêtant sur les soldats espagnols faits prisonniers à partir de 1809 par Napoléon 1er, après l'invasion de la péninsule ibérique par l'armée de l'empereur. Certains ont été exilés dans le Forez (Loire).



C'est dans le cadre de cette enquête que le journaliste a découvert le destin très exceptionnel du mort de Montbrison.



Selon les historiens de la région, l'homme, de son vivant, aurait été embauché sur le sol français par un notable de la ville, Jean-Baptiste d'Allard, pour travailler comme ouvrier à la construction de son hôtel particulier. Il serait décédé en tombant d'un échafaudage. Il avait une trentaine d'années.



Le riche aristocrate aurait alors eu l'idée de faire "naturaliser" le corps de la victime par un taxidermiste parisien pour qu'il rejoigne les espèces animales --ours, tigre, girafe ainsi qu'une multitude d'oiseaux-- à qui il avait fait subir le même sort, dans le but de les exposer dans son "cabinet de curiosités" à l'intérieur de sa nouvelle demeure.



Il s'agit, selon le conservateur du Musée d'Allard de Montbrison, Henri Pailler, du "seul Européen connu ainsi conservé".



A ce jour, au moins deux autres corps d'êtres humains naturalisés comme "l'Espagnol de Montbrison" sont sortis de l'anonymat au cours des dernières années: le "Noir de Banyoles", restitué par l'Espagne au Botswana, puis la "Vénus Hottentote", qui a été être rendue par la France à l'Afrique du Sud en mai 2002.


Source : ici

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5453
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Invité le Sam 1 Mai - 12:08

ça donne envie d'aller faire un tour dans ce musée !
merci Kyrie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Kyrie le Sam 1 Mai - 12:43

L’empaillé oublié

L’homme, décidément, n’est pas prêt à sortir de la barbarie. D’un monde où tout s’achète et où tout se vend. D’un univers où tout se consomme et s’appauvrit. L’individu n’a plus alors que la valeur que chaque société veut bien lui donner. Et c’est parfois surprenant. Il existe ainsi, en France, comme on l’a redécouvert cette semaine, un musée où l’on peut « contempler » un homme empaillé. Par la volonté d’un aristocrate d’hier et la complicité des « démocrates » d’aujourd’hui. Le musée d’Allard de Montbrison, dans la Loire, conserve, dans un cercueil en bois, le corps d’un ouvrier espagnol d’une trentaine d’années. Ni embaumé, ni momifié, ni jadis enterré avec fastes et honneurs, comme a pu l’être Nefertiti, mais vulgairement empaillé par un taxidermiste parisien, avec ses oripeaux, et jeté entre quatre planches, sans autre forme de respect. Le tout dans le seul but d’assouvir, jadis, la curiosité des visiteurs d’un petit marquis. Et, désormais, celle des amateurs de sensations fortes.

Depuis deux siècles, cet homme, dont on ignore le nom, n’a plus d’identité. On sait seulement qu’il a été accidenté en construisant l’hôtel particulier où il est exposé. Existant à peine comme objet « naturalisé » d’exception, il est ainsi étiqueté au milieu d’une collection d’animaux, entre ours, girafe et une multitude d’oiseaux, et repose caché derrière le couvercle de son cercueil. Anonyme, oublié, dédaigné, méprisé...

Le pire, sans doute, est que personne, aujourd’hui, n’a l’idée de lui donner une sépulture décente, de retrouver son nom et sa mémoire et de lui rendre enfin sa dignité. Et que la France, berceau de toutes les libertés, donneuse de leçons devant l’Eternel et le monde entier, n’a pas encore jugé bon de remettre le corps à ses voisins. De rendre ainsi à sa patrie cet ancien prisonnier, selon toute vraisemblance, de la conquête napoléonienne. Triste destin d’un ancien exilé, devenu ouvrier, pour finir empaillé.

Le conservateur du musée, quant à lui, n’a pas d’état d’âme. On lui a demandé de conserver, et il « conserve », faisant remarquer au passage qu’il s’agit du « seul Européen connu ainsi conservé ». Il a juste l’envie de mieux faire connaître son musée.
De peur, sans doute, d’y être... enterré.

http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/l-empaille-oublie-9447

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5453
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Kyrie le Sam 1 Mai - 12:48



"El Negro", anciennement présenté dans un musée espagnol.

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5453
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Ptitejuju le Sam 1 Mai - 17:02

Mais où nous trouves-tu tout ça ? Very Happy. L'idée de la rubrique est géniale, merci !
avatar
Ptitejuju
Très bon posteur
Très bon posteur

Féminin
Nombre de messages : 619
Age : 49
Localisation : Est sur le portail
Emploi : Futur-ex-aspirant
Humeur : résolument optimiste même si ça dérange
Date d'inscription : 18/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Kyrie le Sam 1 Mai - 17:34

Par contre pour la Venus Hottentote dont il est question dans la première partie, il me semble que seul le squelette avait été préservé, de même que les organes génitaux protubérants, caractéristique physique de la Venus (Saartjie Baartman de son vrai nom). Son corps a été restitué récemment par la France qui l'abritait dans les réserves du Musée de l'Homme et a été incinéré par sa tribu.

"El Negro" a été démonté (désassemblé) et a été rendu au Botswana sous forme de restes humains suite à la plainte d'un Haïtien contre le musée qui l'abritait.

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5453
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Eole le Sam 1 Mai - 22:24

J'avais rédigé un texte il y a quelques temps sur les cabinets de curiosités et ses mystères, le voici...

Les Imageries Radio Magnétiques (IRM) de dernières générations permettent à notre époque de visionner un être humain et ses pathologies à partir d'un corps bien vivant sous différentes coupes et avec une résolution d'image à la fois précise et surprenante.
Mais il n'en n'a pas toujours été ainsi et les techniques d'exploration sur une personne vivante n'ont été possibles qu'avec la découverte des rayons X et de leur application en milieu médical au tout début du XX ème siècle.
Ce n'est qu'à partir du XII et XIII ème siècle que les anatomistes ont commencés à « ouvrir » des corps pour en comprendre le fonctionnement en prenant le risque d'être qualifiés d'hérétiques et de subir une excommunication.
A partir de la fin du Moyen-Âge (début Renaissance) jusque fin du XIX ème siècle, l'anatomie médicale et l'anatomie artistique se complétèrent et permirent de faire partager les connaissances et découvertes significatives; le plus célèbre des peintres anatomistes fut certainement Léonard De Vinci qui disait à ce propos « que le dessin est d'abord un outil de compréhension de la fonction et de la structure ».
Les trois cents planches de « La Fabrica », un formidable ouvrage intitulé « De corporis humani fabrica » (la fabrique du corps humain) qui fut publié en 1543 par André Vésale servirent de référence pour les artistes et les anatomistes pendant environ trois cents ans !

A partir du XV ème siècle apparurent les « Cabinets de curiosités », lieux très prisés des collectionneurs plus ou moins farfelus et plus ou moins aisés qui présentaient une incroyable panoplie de raretés dans les trois règnes terrestres...Le monde animal (dont l'humain), végétal et minéral.
Certains grands de ce monde et notamment les princes ou les savants possédaient de véritables pièces à la décoration riche et précieuse comme ce fut le cas avec celui de Mazarin ou de Rodolphe II de Pragues où l'on pouvait trouver des objets rares, insolites et dont l'existence était travestie comme la corne de licorne qui avait soit-disant l'avantage de combattre les poisons mais qui était en fait une « dent » de narval (règne animal) ou bien le dragon ou encore l'hydre à sept têtes qui consacrait les sept pêchés capitaux fabriquée à l'aide de parties de lapins et de serpents, la mandragore (règne végétal) dont les racines prenaient forme humaine car elles étaient censées provenir de la semence déversée par les pendus et de leurs liquides corporels et qui avait la vertu de combattre l'infertilité féminine ou encore le Bézoard (1) (règne minéral) qui était issu des concrétions intestinales de certains animaux et qui formaient une sphère lisse et brillante.
Certains étaient même richement parés d'or et d'incrustation d'émaux. On disait d'eux qu'ils étaient de formidables remèdes contre les poisons de toute nature et aurait même participé à remettre sur pied le Cardinal de Richelieu après que le Général des Chartreux lui offrit accompagné d'un crucifix pour, dit-il en remerciement « marier les remèdes spirituels et corporels afin de procurer la santé de mon âme et tâcher de rendre à mon corps celle dont il y a plus d'un an elle est destituée ».
Tout ce qui n'était pas explicable en l'espèce ou dont la provenance n'était pas connue ou mal définie trouvait sa place dans un cabinet de curiosité comme les écrits chinois ou égyptiens qui étaient transcris sur du papier de soie ou du papyrus , les antiquités, les pierres gravées, les médailles, certaines armes comme les arcs et que l'on nommaient « objets exotiques de fabrication humaine » ou « artefacts » qui se différenciaient des « objets exotiques de fabrication humaine et qui laissait percevoir le génie humain » comme notamment les instruments de mesure tels que les astrolabes ou les longues vues ou encore les thermomètres.
Chaque règne avait son lot d'extraordinaire et pour chacun d'eux on peut citer :

Règne Minéral :

L'ambre gris sécrété par les intestins de certains animaux comme les cachalots et que l'on trouvait à la surface de l'eau et duquel on extrait des parfums rares et qui a la propriété d'attirer vers lui les particules légères par frottement ( Le mot électricité provient d'ailleurs du grec « electron » qui signifie ambre...).
L'ambre jaune (2) ,transparente, était aussi trouvée sous forme de résine de pin fossilisée dans laquelle se figeaient parfois des petits insectes ou des végétaux, le corail avait aussi sa place dans les cabinets de curiosités tout comme les pierres précieuses sou semi-précieuses qui étaient parfois broyées et auxquelles on prêtait des pouvoirs curatifs, les perles ou encore les aimants pour leur pouvoir d'attirance.
Les pierres en général suscitaient l'admiration surtout lorsqu'elle prenaient forme humaine et on leur attribuait très souvent des pouvoirs curatifs bien souvent infondés.
La plus célèbre d'entre elles était la pierre d'aigle car elle était creuse et contenait su sable ou une autre pierre plus petite ce qui provoquait un tintement lorsqu'elle était manipulée (3).

Règne Végétal :

Tout ce qui concernait la botanique en général ornait ces fameux cabinets comme la fameuse Rose de Jéricho qui a la propriété de ne s'ouvrir que lorsqu'elle rentre en contact avec de l'eau et la croyance voulait qu'elle ne s'épanouissait que lorsque les femmes accouchaient ou lors de la nuit de Noël et ce n'est pourtant pas une rose et elle ne provient pas non plus de Jéricho.
Et comme il était aisé de conserver des plantes ou des pierres, le règne minéral et végétal étaient bien souvent plus garnis que le monde animal ou humain.

Règne Animal :

Vu que la conservation des corps n'était pas aisée il était plus pratique de ne sauvegarder dans les cabinets de curiosités que les os, les becs ou les ongles d'animaux comme les mâchoires de requin, les homards, crabes ou autres animaux tels que les langoustes ou hippocampes qui se gardaient assez bien une fois séchés.
Le poisson « rémora » qui a la particularité de posséder un appendice qui lui permet de se ventouser à une surface plus ou moins lisse fascinait la classe scientifique car on disait de lui qu'il était, grâce à cette manœuvre, capable de stopper les navires en pleine course!
Les crocodiles, les tortues ou les caméléons relevaient plus des monstres marins et de l'extraordinaire car leur caractéristiques étonnaient à juste titre.
Les oiseaux présents dans ces collections étaient bien souvent d'origine exotiques comme les aras (famille des perroquets), les casoars (4) ou les autruches.
L'alcyon qui est un oiseau marin était très recherché car il était dit que lorsqu'on le rencontrait cela annonçait un présage de paix et de calme.

Et enfin une catégorie et non des moindres celle des monstruosités, terme employé entre le XVI ème et XVII ème siècle.
Durant l'antiquité, la terminologie employée relevait plus de la mythologie et c'est Ovide un poète latin qui réalisa le premier un traité sur les « monstres », il évolua vers le Moyen-Âge et fut qualifié de « monstres et prodiges » dont Ambroise Paré en rédigea un traité en 1573 et ce n'est qu'à la fin du XVII ème siècle que les dissections des anatomistes relatives à ce sujet vont ébranler toutes les idées reçues concernant les causes que l'on attribuait au surnaturel ou à Dieu.
William Harvey, très connu par les thanatopracteurs puisque c'est à lui que l'on doit la découverte du système vasculaire fit des recherches au sujet de l'embryon et découvrit que les jumeaux rattachés l'un à l'autre émanaient de la présence de deux œufs qui se soudent.
Le père de la « tératologie », terme provenant du mot grec tératos, le monstre et logos, la science, fut sans conteste Louis Jacques Moreau de la Sarthe (5), chirurgien militaire puis bibliothécaire à l'École de Santé et l'un des créateurs de la Société Médicale d'Émulation en 1795.

Il fit d'ailleurs rééditer une œuvre écrite par deux artistes (Nicolas François et Geneviève Regnault) dont le titre était « Description des principales monstruosités dans l'homme et dans les animaux » en y ajoutant son travail personnel et notamment des planches d'exemples en classant les monstruosités en sept rubriques :



  1. Celles relatives à la grandeur (géants et nains)
  2. Celles relatives à l'augmentation des parties (corps doubles, bi-céphalies, exocrânes, plusieurs bras etc...)
  3. Les monstruosités par défaut (sans tête, sans membres supérieurs ou inférieurs)
  4. Celles relatives à la position (pied bot, inversement des parties du corps)
  5. Les monstruosités par réunion contre-nature de plusieurs parties anatomiques
  6. Les monstruosités superficielles et relatives à la couleur
  7. Les monstruosités dans la texture et la consistance des parties
Il présenta dans cet ouvrage des cas incroyables comme cet enfant né sans cerveau et dont les os de la tête étaient manquants ou difformes, le cas d'un poulain muni d'un seul œil et sans museau ou encore le cas de frères siamois réunis par la face et dont les squelettes font partie du Cabinet de Curiosités du Roi.
Que dire aussi de ce petit bonhomme montré de foires en foires en 1757 et 1758, lequel était né sans avant bras ni bras ni jambes et dont les mains étaient directement attachées au niveau des épaules ou encore cet enfant monopède qui figurait dans le Cabinet de curiosités du Jardin des Plantes à Paris.
Bien souvent, ces dysfonctionnements étaient d'ordre génétiques, infectieux, toxiques ou mécaniques et ces monstruosités n'étaient viables que quelques années dans le meilleur des cas ou naissaient tout simplement mort-nés et inspirèrent de nombreux mythes et légendes.

Il fut le premier à émettre l'avis qu'il n'était pas vraisemblable que les mères, puissent, par la pensée, générer et avoir la faculté de mettre au monde cette catégorie d'enfant et qu'elles ne sauraient être tenues pour responsables de ces déformations car selon lui, elles ne pouvaient influer sur la physiologie embryonnaire. Il envisageait plutôt ces difformités comme étant une cause externe telle que l'humidité ou la température.
Cet avis ne fut confirmé que 150 ans plus tard vers 1950 lorsque l'on compris que le fœtus pouvait être perturbé par des substances exogènes comme le tabac et l'alcool pour les plus connus mais aussi comme le napalm utilisé pendant la guerre du Viet-Nâm, les traitements hormonaux non appropriés, les herbicides ou encore les composés radioactifs (on dira à ce propos que ces produits sont tératogènes).
Avant cette date, les médecins pensaient à tort que l'utérus était une barrière inviolable.
En 1945, un médecin nommé Caullery disait à ce sujet « Toute la tératologie se ramène à un dérèglement du mécanisme intrinsèque de la différenciation de l'embryon et de ses ébauches primordiales, conduisant aux bizarreries les plus horribles et les plus singulières ».

Ce n'est qu'au siècle des Lumières que les progrès apportés par les anatomistes et les pathologistes adoptèrent définitivement le mot « Tératologie » et il fut entériné et apprécié comme une science dont même au XXI ème siècle très peu de Centres Universitaires en France semblent encore étudier (6)...

Régis Narabutin, Artisan thanatopracteur



  1. D'après le dictionnaire Larousse ce mot tient son origine du portugais (« bezuard » du perse pâdzerh, pierre à venin) et l'on expliquait ses vertus thérapeutiques du fait qu'il se formait suite à la très grande consommation d'herbes ou d'algues vénéneuses fabriquant ainsi l'antidote concentré dans ce « corps étranger sphérique » qui était alors réduit en poussières pour être porté en amulettes ou ingurgité.
  2. L'ambre jaune sert à présent à fabriquer des petits objets comme les chapelets ou des bijoux
  3. La pierre d'aigle ou aétite était composée d'oxyde de fer hydraté et l'on croyait qu'elle provenait du nid des aigles et qu'elle était primordiale à leur survivance car elle avait, selon les croyances de réchauffer ou refroidir les œufs pour en favoriser l'éclosion; pour les humains elle avait parait-il la vertu d'éviter les fausses-couches.
  4. Les casoars sont des oiseaux coureurs comme l'autruche dont la tête et le cou ne portent aucune plume et qui porte sur le front un « bec » en forme de corne
  5. On doit aussi beaucoup de travaux sur ce thème à un zoologiste français du nom de Étienne Geoffroy Saint Hilaire et à l'anatomiste allemand J.F.M. Von Helmsbach ou encore Fabrice d'Acquapendente qui travaillât un temps avec William Harvey
  6. La tératologie fait partie du programme des étudiants vétérinaires en deuxième année et y consacre quelques heures afin d'en permettre l'identification des principaux « monstres simples et doubles » et de leur genèse
    Sources :
Paul Clerc, en 2007 m'avait entretenu au sujet de cette spécialité peu connue et pour laquelle il s'était lui-même intéressé lors de ses travaux à Lyon.
Lors de notre formation au métier de thanatopracteur qui nous conduisit sur les bancs de la faculté de Médecine de Montpellier, le Docteur Bonnel (fils) nous dispensa les cours d'anatomie et nous fit admirer le théâtre anatomique dans lequel était entreposées dans du formol des « monstruosités ».


_________________
Tout à une fin sauf le saucisson qui en a deux!
avatar
Eole
Pilier du forum
Pilier du forum

Masculin
Nombre de messages : 4189
Age : 47
Localisation : Au pied d'une chapelle du XII eme siècle...
Emploi : organisateur de randonnées en quads
Humeur : constante
Décrivez vous : Pour les bons côtés :
simple, décidé, fait en granit et têtu (normal pour un breton) et accueillant pour mes proches et mes amis....
Pour les moins bons : soupe au lait, trop franc (parfois ca fait mal), perfectionniste et donc ca peu en énerver plus d'un!, casanier sauf pour une bonne balade quads entre amis...


Date d'inscription : 05/01/2009

http://www.hfothanato.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Kyrie le Sam 1 Mai - 22:49

Il y a par ailleurs quelques monstres qui ont eu une carrière remarquable. Je pense notamment à Zip the What is It (microcéphalie); à Johnny Eck (rien en dessous du thorax), à Sam Alexander (l'homme aux deux visages), à Grace McDaniels (la femme mulet), au Général Tom Pouce, ...

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5453
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Ptitejuju le Dim 2 Mai - 7:35

avatar
Ptitejuju
Très bon posteur
Très bon posteur

Féminin
Nombre de messages : 619
Age : 49
Localisation : Est sur le portail
Emploi : Futur-ex-aspirant
Humeur : résolument optimiste même si ça dérange
Date d'inscription : 18/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Kyrie le Dim 2 Mai - 8:03


_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5453
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Kyrie le Dim 2 Mai - 8:20



Lazare et Jean-Baptiste Colloredo

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5453
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Kyrie le Mer 18 Aoû - 13:48


_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5453
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Invité le Mer 18 Aoû - 16:48

Personnellement, je n'apprécie pas ce genre de démonstrations. Il est sans doute utile de savoir que cela existe, et d'effectuer des recherche sur ces malformations. Mais de là à prendre du plaisir à les observer, non. Le thanatopracteur oeuvre pour que le corps du défunt conserve une certaine "dignité" vis-à-vis des proches, afin qu'ils puissent effectuer leur deuil plus sereinement.
Dans ce type de "cabinets", le corps de l'homme est placé au même rang que celui de l'animal. Si la personne humaine est définie comme "animal rationnel", avec des droits et des devoirs qui lui sont spécifiques c'est bien que l'on accorde une "dignité" à l'Homme. Je ne dis pas que l'on peut tout se permettre avec un animal, non. Mais il me semble qu'il faut redoubler d'attention lorsqu'une action peut porter atteinte à la "dignité humaine".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Ptitejuju le Mer 18 Aoû - 17:33

C'est aussi grâce à ce genre de curiosités que la science a pu considérablement avancer. Loin d'être du voyeurisme puisque cela nous permet aussi d'avancer dans notre démarche "thanatopraxique"... Je ne pense pas qu'en nous montrant curieux, cela nous dénue de compassion...
avatar
Ptitejuju
Très bon posteur
Très bon posteur

Féminin
Nombre de messages : 619
Age : 49
Localisation : Est sur le portail
Emploi : Futur-ex-aspirant
Humeur : résolument optimiste même si ça dérange
Date d'inscription : 18/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Kyrie le Mer 18 Aoû - 17:42

Personnellement, je n'apprécie pas ce genre de démonstrations. Il est sans doute utile de savoir que cela existe, et d'effectuer des recherche sur ces malformations. Mais de là à prendre du plaisir à les observer, non. Le thanatopracteur oeuvre pour que le corps du défunt conserve une certaine "dignité" vis-à-vis des proches, afin qu'ils puissent effectuer leur deuil plus sereinement.
Dans ce type de "cabinets", le corps de l'homme est placé au même rang que celui de l'animal. Si la personne humaine est définie comme "animal rationnel", avec des droits et des devoirs qui lui sont spécifiques c'est bien que l'on accorde une "dignité" à l'Homme. Je ne dis pas que l'on peut tout se permettre avec un animal, non. Mais il me semble qu'il faut redoubler d'attention lorsqu'une action peut porter atteinte à la "dignité humaine".



C'est bien la le but des cabinets de curiosités qui fleurissaient au XVIIIème et au XIXème siècle ; exposer le non-montrable. A cette époque, l'éthique n'était pas la même et l'inacceptable d'aujourd'hui était tout à fait banal.
Sachez tout de même que la notion de dignité humaine est toute récente, et que les scientifiques du XIXème siècle et de la première moitié du XXème s'arrachaient les études des phénomènes de foire.
Pour en revenir aux cabinets de curiosités, ils étaient des collections particulières possédées par la haute bourgeoisie qui voulait, par cette pièce, épater ses semblables.
Je ne vois pas en quoi c'est mal de rappeler les pièces qui pouvaient composer ces cabinets, la politique de l'autruche n'a jamais servi à rien.
Ca a existé, ce n'est plus le cas actuellement et la plupart des pièces de ces cabinets sont soit allées dans des musées, soit ont été restituées à leur peuple, tel que ça a été le cas pour les restes de la Venus Hottentote, dont le corps a été rendu par le musée de l'Homme à l'Afrique du Sud il y a quelques années, ou encore "El Negro" dont je parle un peu plus haut.
Ces collections aujourd'hui choquantes ne sont que le reflet d'une époque révolue, mais qui, rappelons le, n'est pas si éloignée de nous.
N'avez vous pas encore entendu récemment l'affaire des têtes Maoris du musée de Rouen ?

Par contre, je ne vois pas le rapprochement que vous faites avec les thanatopracteurs. Dieu merci, ils n'ont rien à voir dans ces collections, qui étaient confiées à des taxidermistes.

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5453
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Eole le Mer 18 Aoû - 17:47

Paul Clerc disait à propos de la thanatopraxie [i]"C'est merveille qu'un métier, en plus de conférér comme le nôtre, des privilèges insoupçonnés, puisse nous offrir une vision panoramique, dans des domaines auxquels nous n'aurions jamais pensé précedemment".[/i]
Et il vrai que sans cette culture des cabinets de curiosités , de la tératologie ou de la médecine Légale, notre métier serait alors assez fade car ce sont par cers biais là que certains d'entre nous sont devenus ce qu'ils sont maintenants.
Je pense que vous admettrez que la médecine légale fait partie intégrante de votre cursus thanatopraxique alors que pour le coup, même si elle reste fort enrichissante à bien des égards, la dignité humaine en prend un sacré coup dans la g..... pardonnez moi cet écart de langage!
Toutes les facultés de médecine ou presque possèdent leur théâtre anatomique avec les difformités ou les monstruosités que la nature a bien voulu laisser faire à un moment donné donc où est le mal sinon de s'instruire et de s'enrichir de nouvelles connaissances?

_________________
Tout à une fin sauf le saucisson qui en a deux!
avatar
Eole
Pilier du forum
Pilier du forum

Masculin
Nombre de messages : 4189
Age : 47
Localisation : Au pied d'une chapelle du XII eme siècle...
Emploi : organisateur de randonnées en quads
Humeur : constante
Décrivez vous : Pour les bons côtés :
simple, décidé, fait en granit et têtu (normal pour un breton) et accueillant pour mes proches et mes amis....
Pour les moins bons : soupe au lait, trop franc (parfois ca fait mal), perfectionniste et donc ca peu en énerver plus d'un!, casanier sauf pour une bonne balade quads entre amis...


Date d'inscription : 05/01/2009

http://www.hfothanato.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Invité le Mer 18 Aoû - 18:08

Je suis certaine que la Thanatopraxie est adaptée au corps humain; contrairement à la taxidermie. Les objets, techniques et finalités sont différents.
Sans parler de "dignité humaine", ce qu'a été la personne de son vivant, ainsi que les rites psycho-sociaux qui entourent le défunt me font penser qu'il y a un certain "respect" à avoir vis-à-vis du corps du défunt.
En faire un simple objet de "divertissement" (comme cela a été le cas à certaines périodes de l'histoire) est à mon sens mauvais.
En revanche, si la science a besoin de corps pour se parfaire, et qu'il y a des donneurs, c'est une autre affaire.
Enfin, je vous remercie pour ce sujet car je ne connaissais pas l'existence de tels cabinets. Et je présente mes excuses à ceux que mes propos auraient pu blesser.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Eole le Mer 18 Aoû - 18:20

Pas d'excuses à faire c'est votre point de vue mais sachez que dans votre formation vous aurez certainement l'occasion de rencontrer des enseignants qui vous montreront ces "monstruosités" d'un autre âge qui en leur temps ont fait faire un bond de géant à la médecine et à la recherche, lisez donc les articles écrits sur ces fameux cabinets qui figurent sur ce forum et vous comprendrez que vous mettez les pieds dans une formation qui n'a pas fini de vous surprendre et de vous étonnez voire de vous choquer (et c'est bien pour cette raison qu'il y a des abandons en cours de route, certains ne supportent pas ce qu'ils voient ou entendent car cela dépasse leur imagination), la formation dans laquelle vous entrez n'est pas le monde des bisounours et quelque part nous sommes chanceux de pouvoir apréhender toutes ces facettes et que le commun des mortels n'a aucune chance de voir de toute son existence!
Le non respect du corps humain vous le verrez dans les maisons de retraite, dans certains services de soins paliatifs ou de fin de vie, vous n'aurez pas besoin d'aller le chercher dans les cabinets de curiosité, il se montrera à vous sous ses pires aspects dans votre vie professionnelle de tous les jours sachez le et soyez en conscient surtout!!!

_________________
Tout à une fin sauf le saucisson qui en a deux!
avatar
Eole
Pilier du forum
Pilier du forum

Masculin
Nombre de messages : 4189
Age : 47
Localisation : Au pied d'une chapelle du XII eme siècle...
Emploi : organisateur de randonnées en quads
Humeur : constante
Décrivez vous : Pour les bons côtés :
simple, décidé, fait en granit et têtu (normal pour un breton) et accueillant pour mes proches et mes amis....
Pour les moins bons : soupe au lait, trop franc (parfois ca fait mal), perfectionniste et donc ca peu en énerver plus d'un!, casanier sauf pour une bonne balade quads entre amis...


Date d'inscription : 05/01/2009

http://www.hfothanato.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Invité le Mer 18 Aoû - 18:42

Au risque de me répéter, les diverses "monstruosités" que la nature a laissé paraître sont utiles pour de nombreux professionnels, c'est certain. Si cela est aussi utile au thanatopracteur (aspirant ou professionnel) ce sera "naturellement" que j'assisterai à ces cours. Je n'ai aucune crainte à ce niveau là. Je serai en cours pour apprendre, pas pour refaire le monde.
J'essayais simplement d'exprimer mon étonnement face à ces "cabinets de curiosités", dont j'ignorais l'existence.
Le terme de "dignité" que l'on emploi aujourd'hui est si souvent bafoué que l'on pourrait ne plus être étonné de rien. Sans vouloir entrer "dans le monde des bisounours", je souhaite pouvoir rester étonnée face à certains actes, et ne pas prendre l'habitude de laisser passer ce qui serait inacceptable.
Et je suis entièrement d'accord avec vous: une des richesses de la Thanatopraxie c'est qu'elle implique de nombreux domaines de réflexion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Kyrie le Mer 18 Aoû - 18:54

Ictus a écrit:Je suis certaine que la Thanatopraxie est adaptée au corps humain; contrairement à la taxidermie. Les objets, techniques et finalités sont différents.
Sans parler de "dignité humaine", ce qu'a été la personne de son vivant, ainsi que les rites psycho-sociaux qui entourent le défunt me font penser qu'il y a un certain "respect" à avoir vis-à-vis du corps du défunt.
En faire un simple objet de "divertissement" (comme cela a été le cas à certaines périodes de l'histoire) est à mon sens mauvais.
En revanche, si la science a besoin de corps pour se parfaire, et qu'il y a des donneurs, c'est une autre affaire.
Enfin, je vous remercie pour ce sujet car je ne connaissais pas l'existence de tels cabinets. Et je présente mes excuses à ceux que mes propos auraient pu blesser.

Saviez vous qu'il y a encore 50 ans, on emmenait la petite famille au Freak Show (exposition de phénomènes de foire) ? Saviez vous qu'au XIXème siècle, l'hopital psychiatrique se visitait comme un zoo ?
Vous êtes choquée car vous ne connaissiez pas cet aspect de l'humain, mais la mentalité d'aujourd'hui n'existe que depuis peu. Je vous invite à visionner le film Freaks, la monstrueuse parade que vous trouverez dans un bon vidéoclub. Ce film de 1933 montre la vie quotidienne de ces Freak Show qui n'ont disparus que vers les années 1960. Il faut savoir que pour ces gens, c'était un moyen honorable de gagner leur vie, et la vie des "monstres" telle qu'elle est présentée dans le film "Elephant Man" de David Lynch est exagérée. Puisque j'en parle, l'Homme Elephant, Joseph Merrick de son état civil vivait fort bien de ses exhibitions et n'était nullement exploité par un fou furieux comme présenté dans le film.
Pour comprendre cet attrait pour le sensationnel et le monstrueux, il faut se re-situer dans la société de l'époque.
Et puis vous savez, l'humain n'a jamais été tendre ... dans les années 1960 on lynchait encore les noirs aux états-unis et l'abominable apartheid sud-africain n'a été aboli qu'en 1991 ...

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5453
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Eole le Mer 18 Aoû - 19:11

Et vous pouviez admirer le nain le plus petit du monde, la femme à barbe et le mouton à deux têtes et une femme de plus de 250 kg à la Foire du Trône sur la pelouse de Reuilly dans le XIIème arrondissement de Paris jusque dans les années 1982/85 puisque je me souviens être passé devant avec mes parents et qu'ils n'ont jamais voulu y entrer car ils pensaient à juste titre que c'était de l'esclavage moderne et une bien terne idée de l'humanité!!!


Dernière édition par Eole le Jeu 19 Aoû - 8:46, édité 1 fois

_________________
Tout à une fin sauf le saucisson qui en a deux!
avatar
Eole
Pilier du forum
Pilier du forum

Masculin
Nombre de messages : 4189
Age : 47
Localisation : Au pied d'une chapelle du XII eme siècle...
Emploi : organisateur de randonnées en quads
Humeur : constante
Décrivez vous : Pour les bons côtés :
simple, décidé, fait en granit et têtu (normal pour un breton) et accueillant pour mes proches et mes amis....
Pour les moins bons : soupe au lait, trop franc (parfois ca fait mal), perfectionniste et donc ca peu en énerver plus d'un!, casanier sauf pour une bonne balade quads entre amis...


Date d'inscription : 05/01/2009

http://www.hfothanato.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Ptitejuju le Mer 18 Aoû - 19:20

avatar
Ptitejuju
Très bon posteur
Très bon posteur

Féminin
Nombre de messages : 619
Age : 49
Localisation : Est sur le portail
Emploi : Futur-ex-aspirant
Humeur : résolument optimiste même si ça dérange
Date d'inscription : 18/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Invité le Jeu 19 Aoû - 10:58

pareil que ptitejuju!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Phenix le Sam 21 Aoû - 13:27

Dans un certain praxis, il me semble qu'une photo montre les gens de paris (1900)visitant, en famille, et par une belle après-midi, les derniers morts sous X qui avaient été sagement présentés sur des chaises d'une galerie pour l'occasion Shocked

What a Face On brûlait bien des momies pour se rechauffer à peu près à la même époque...

L'Homme est une curiosité en soi car son cerveau et son imagination n'ont guère de limites... Exclamation et pok.
avatar
Phenix
Membre actif
Membre actif

Masculin
Nombre de messages : 127
Age : 45
Localisation : EST
Emploi : Thanatopracteur
Humeur : Celle d'un taxidermiste
Décrivez vous : Un cerveau, 2 mains, un tube de ponction.... et 2 valises pour partir en voyage...
Date d'inscription : 14/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cabinet des curiosités

Message par Kyrie le Mer 12 Jan - 21:12


L'homme "empaillé" hors de son cercueil.


Gravure représentant le bon roi Henri IV, lors de son exhumation de 1793.


La tête momifiée d'Henri IV.


Autre vue de la tête.


Momie américaine datant du XIXème siècle, déssechée dans le désert.


Chat momifié.


Autre momie américaine.


Momie asiatique.


Momie allemande.


Détail. Cette momie a 300 ans.

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5453
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum