Ouvrages
Nous vous proposons divers ouvrages traitant de la thanatopraxie et autres lectures variées :
___________________________________
 
Pratique de la thanatopraxie :
Michel Durigon, Michel Guénanten
 
Pratique de la thanatopraxie
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Thanatopraxie - Technique, histoire et pratique au quotidien :
Mélanie Lemonier, Karine Pesquera
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
__________________________________
 
L'art de l'embaumement.
Une introduction à la thanatopraxie :
Eric Bourgeois
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Manuel à l'usage des thanatopracteurs :
Paul Clerc
 
Manuel a l'usage des thanatopracteurs
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
La Mort :
Louis-Vincent Thomas
 
La mort
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Rites de mort : Pour la paix des vivants :
Louis-Vincent Thomas
 
Rites de mort: Pour la paix des vivants 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Médecin des morts : Récits de paléopathologie :
Philippe Charlier
 
Médecin des morts : Récits de paléopathologie
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
L'Hygiene à l'usage des Professionnels du Funéraire :
Joelle Lecacheur, Jean-Pierre Comtet
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
Mémoire d'un embaumeur :
Jacques Marette
 
Mémoires d'un embaumeur
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 

Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Ptitejuju le Dim 11 Avr - 16:52

Arthanato a soulevé un point de vue intéressant :

" Personnellement je travaille en pensant à la famille, le mort je le gomme et le traite comme si c'était de la matière que je dois préserver quelques jours et présenter de manière tolérable pour eux. C'est la technique que j'emploie afin de préserver mon mental et pouvoir passer rapidement à des choses plus joyeuses dans ma vie privée."

Et vous comment gérez-vous toute cette souffrance et le fait de côtoyer la mort chaque jour ?
avatar
Ptitejuju
Très bon posteur
Très bon posteur

Féminin
Nombre de messages : 619
Age : 49
Localisation : Est sur le portail
Emploi : Futur-ex-aspirant
Humeur : résolument optimiste même si ça dérange
Date d'inscription : 18/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Capchay le Dim 11 Avr - 21:30

Pour ma part, j'en viens à oublier que ces corps ont été des personnes. ça devient "du travail".

Là où on se rend vraiment compte de la difficulté de la situation, c'est en domicile, lorsqu'on est face à la tristesse.
Mais c'est ça qui donne tout le sens à notre travail, c'est pour eux qu'on fait ça. C'est source de tristesse comme de satisfaction quand la famille nous dit juste d'une voix tremblante "il est beau!"
Il faut faire face et prendre sur soi.

J'ai une grande joie de vivre, je suis toujours de bonne humeur et garde le sourire quoi qu'il arrive. J'arrive plutôt bien à tout mettre de côté une fois le boulot terminé.
"On oublie, on passe à autre chose"

On a la chance d'exercer un métier où une fois à la maison, il n'y a plus de boulot (pas comme les profs par exemple), il est d'autant plus facile de séparer travail et privé.
Donc en gros, je suis assez d'accord avec arthanato, on travaille avant tout pour la famille, et ne devons pas rester obsédé par cette image de la mort.
avatar
Capchay
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 185
Age : 29
Localisation : Normandie
Emploi : Thanatopracteur
Humeur : Toujours la bonne!
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Kyrie le Dim 11 Avr - 21:41

Capchay a écrit:Pour ma part, j'en viens à oublier que ces corps ont été des personnes. ça devient "du travail".

Personnellement, je trouve que ceux qui ne sont plus ont droit d'être un peu plus que "du travail" ; ça permet d'éviter de devenir une machine à faire des soins. Wink

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5448
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Capchay le Dim 11 Avr - 21:50

Kyrie a écrit:
Capchay a écrit:Pour ma part, j'en viens à oublier que ces corps ont été des personnes. ça devient "du travail".

Personnellement, je trouve que ceux qui ne sont plus ont droit d'être un peu plus que "du travail" ; ça permet d'éviter de devenir une machine à faire des soins. Wink


Même si chaque défunt a ses particularités, le travail reste globalement le même, c'est ça que je veux faire comprendre
avatar
Capchay
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 185
Age : 29
Localisation : Normandie
Emploi : Thanatopracteur
Humeur : Toujours la bonne!
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Kyrie le Dim 11 Avr - 22:04

Pour moi, lorsqu'on pose l'outil sur un corps, c'est un moment unique entre l'intervenant, le trépassé et la famille. Dis toi bien que pour eux, cette routine que tu vis est un moment unique et que pour eux ça restera à jamais gravé dans leur mémoire.

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5448
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Capchay le Dim 11 Avr - 22:08

Bien sur, mais là on parle de notre point de vue en tant que thanatopracteur.
avatar
Capchay
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 185
Age : 29
Localisation : Normandie
Emploi : Thanatopracteur
Humeur : Toujours la bonne!
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Kyrie le Dim 11 Avr - 22:10

L'empathie, ça c'est une qualité qu'on doit avoir aussi.

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5448
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Capchay le Dim 11 Avr - 22:16

Capchay a écrit:
Là où on se rend vraiment compte de la difficulté de la situation, c'est en domicile, lorsqu'on est face à la tristesse.
Mais c'est ça qui donne tout le sens à notre travail, c'est pour eux qu'on fait ça.

En voilà de l'empathie! Very Happy
avatar
Capchay
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 185
Age : 29
Localisation : Normandie
Emploi : Thanatopracteur
Humeur : Toujours la bonne!
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Kyrie le Dim 11 Avr - 22:39

On est pas là pour accomplir qu'un acte technique. Ne trouves-tu pas merveilleux de ramener une illusion de vie au tréfonds de ces corps stigmatisés par la souffrance et la maladie ? N'as tu pas une satisfaction autre que celle de l'acte lui-même ?

Beaucoup de praticiens détestent les domiciles, mais en dehors de l'exécution parfois hasardeuse ; n'aimes-tu pas cette proximité que la situation offre avec la famille ?

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5448
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Ptitejuju le Lun 12 Avr - 5:36

Je pense que ce que tu dis Capchay n'est pas dénué d'empathie. La vocation première pour ce métier n'est pas la mort en elle-même mais le bienfait que le soin apportera à la famille du défunt (en ce qui me concerne, ça a été le déclencheur). Elle voit le soin comme un acte technique un peu comme Arthanato. Je pense que c'est sa façon à elle de se protéger une fois le soin accompli. Lorsque j'ai assisté à un soin, j'ai essayé d'occulter la souffrance pour me concentrer sur chacun des gestes du thanato, c'était la seule manière pour "dépasser" l'appréhension que j'avais car c'était LE TEST qui me permettait de savoir si je pouvais faire ce métier ou non.
avatar
Ptitejuju
Très bon posteur
Très bon posteur

Féminin
Nombre de messages : 619
Age : 49
Localisation : Est sur le portail
Emploi : Futur-ex-aspirant
Humeur : résolument optimiste même si ça dérange
Date d'inscription : 18/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Capchay le Lun 12 Avr - 9:13

Kyrie a écrit:On est pas là pour accomplir qu'un acte technique. Ne trouves-tu pas merveilleux de ramener une illusion de vie au tréfonds de ces corps stigmatisés par la souffrance et la maladie ? N'as tu pas une satisfaction autre que celle de l'acte lui-même ?

Beaucoup de praticiens détestent les domiciles, mais en dehors de l'exécution parfois hasardeuse ; n'aimes-tu pas cette proximité que la situation offre avec la famille ?

Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'on n'accomplit pas seulement un acte technique, par contre, je n'essaye pas de ramener une illusion de vie au défunt, mais plutôt une attitude d'apaisement. Je pense qu'on est là pour aider la famille à accepter la mort.

j'aime la proximité avec la famille, même si c'est parfois difficile, parce que j'adore connaitre la vie du défunt, savoir qui il était, ce qu'il a fait, et personne mieux que la famille peut nous le raconter.
avatar
Capchay
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 185
Age : 29
Localisation : Normandie
Emploi : Thanatopracteur
Humeur : Toujours la bonne!
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Capchay le Lun 12 Avr - 9:27

Ptitejuju a écrit:Je pense que ce que tu dis Capchay n'est pas dénué d'empathie. La vocation première pour ce métier n'est pas la mort en elle-même mais le bienfait que le soin apportera à la famille du défunt (en ce qui me concerne, ça a été le déclencheur). Elle voit le soin comme un acte technique un peu comme Arthanato. Je pense que c'est sa façon à elle de se protéger une fois le soin accompli. Lorsque j'ai assisté à un soin, j'ai essayé d'occulter la souffrance pour me concentrer sur chacun des gestes du thanato, c'était la seule manière pour "dépasser" l'appréhension que j'avais car c'était LE TEST qui me permettait de savoir si je pouvais faire ce métier ou non.


Ça a été la même chose pour moi, de voir ce qu'on pouvait apporter à un défunt et sa famille, j'ai trouvé ce métier formidable. Je ne me vois dans rien d'autre.

Après on a chacun un point de vu différent du défunt, et pour reprendre une très belle phrase de Kyrie (j'espère que tu ne m'en voudras pas) :
"toi tu vois le mort contagieux potentiel, moi je vois l'être humain en
voyage pour l'autre monde ; ce qui nous différencie c'est que toi c'est
ton métier tandis que moi c'est ma vie"


J'adore cette phrase et son point de vue, et je suis d'accord, je suis là pour traiter le corps, pour le rendre beau au yeux de la famille tout en les protégeant. J'aime mon métier, mais je n'en ferai pas ma vie. Après je ne pense pas qu'il y ait d'autre monde, mais ça c'est une autre histoire Smile
avatar
Capchay
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 185
Age : 29
Localisation : Normandie
Emploi : Thanatopracteur
Humeur : Toujours la bonne!
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Kyrie le Lun 12 Avr - 12:25

C'est amusant que tu cites cette phrase (que j'ai mise en gras pour le coup, histoire de voir à laquelle je me réfère) car ce matin je pensais justement rappeler ce que je t'avais dit hier (cette phrase là Wink ).

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5448
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Capchay le Lun 12 Avr - 13:11

Les grand esprits se rencontrent. Je la trouve très belle, et tu mets le doigt sur une belle différence de thanatopracteur.
avatar
Capchay
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 185
Age : 29
Localisation : Normandie
Emploi : Thanatopracteur
Humeur : Toujours la bonne!
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Kyrie le Lun 12 Avr - 13:28

Grands esprits ... allons allons allons, je ne suis qu'un petit thanato de province, que dis-je de campagne ! Wink

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5448
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Capchay le Lun 12 Avr - 13:56

de banquise même!
avatar
Capchay
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 185
Age : 29
Localisation : Normandie
Emploi : Thanatopracteur
Humeur : Toujours la bonne!
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Kyrie le Lun 12 Avr - 14:42

Capchay a écrit:
Kyrie a écrit:On est pas là pour accomplir qu'un acte technique. Ne trouves-tu pas merveilleux de ramener une illusion de vie au tréfonds de ces corps stigmatisés par la souffrance et la maladie ? N'as tu pas une satisfaction autre que celle de l'acte lui-même ?

Beaucoup de praticiens détestent les domiciles, mais en dehors de l'exécution parfois hasardeuse ; n'aimes-tu pas cette proximité que la situation offre avec la famille ?

Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'on n'accomplit pas seulement un acte technique, par contre, je n'essaye pas de ramener une illusion de vie au défunt, mais plutôt une attitude d'apaisement. Je pense qu'on est là pour aider la famille à accepter la mort.

j'aime la proximité avec la famille, même si c'est parfois difficile, parce que j'adore connaitre la vie du défunt, savoir qui il était, ce qu'il a fait, et personne mieux que la famille peut nous le raconter.

Je ne vois pas pourquoi dire qu'on ne redonne pas une illusion de vie puisqu'on essaie vaille que vaille d'effacer les stigmates de la mort. La mort embellie se rapproche un peu d'une illusion de vie non ? Wink

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5448
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Ptitejuju le Lun 12 Avr - 14:46

Illusion illusoire... Tu leur redonnes un aspect de "dormeur" pour éviter le traumatisme de la mort mais vu le contexte dans lequel la famille vient rendre un dernier hommage au défunt, je ne pense pas qu'ils se disent la même chose (cercueil, funérarium etc...). Tu les aides à adoucir la peine et la douleur, pas à effacer la réalité.
avatar
Ptitejuju
Très bon posteur
Très bon posteur

Féminin
Nombre de messages : 619
Age : 49
Localisation : Est sur le portail
Emploi : Futur-ex-aspirant
Humeur : résolument optimiste même si ça dérange
Date d'inscription : 18/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Capchay le Lun 12 Avr - 14:52

Je ne sais pas si le fait "d'effacer la mort" redonne de la vie...
On peut avoir un beau mort, tout en ne doutant pas une seconde qu'il soit mort, non?

Le but n'est pas de faire une fausse joie à la famille, c'est déjà difficile pour eux de faire face à la réalité. Comme quand ils nous disent "j'ai l'impression qu'il respire" à force de le regarder immobile. Ça me le fait souvent, mais on sait très bien que ce n'est pas la réalité.
Alors pourquoi essayer de tromper les familles? Il faut seulement les apaiser.
avatar
Capchay
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 185
Age : 29
Localisation : Normandie
Emploi : Thanatopracteur
Humeur : Toujours la bonne!
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Kyrie le Lun 12 Avr - 15:33

Capchay a écrit:Je ne sais pas si le fait "d'effacer la mort" redonne de la vie...
On peut avoir un beau mort, tout en ne doutant pas une seconde qu'il soit mort, non?

Le but n'est pas de faire une fausse joie à la famille, c'est déjà difficile pour eux de faire face à la réalité. Comme quand ils nous disent "j'ai l'impression qu'il respire" à force de le regarder immobile. Ça me le fait souvent, mais on sait très bien que ce n'est pas la réalité.
Alors pourquoi essayer de tromper les familles? Il faut seulement les apaiser.

On peut aussi les rendre tout vert ; ils ne douteront plus un instant qu'il est mort. Laughing
"j'ai l'impression de" montre que ce n'est pas la réalité mais une illusion ; ils savent bien qu'on ne va pas le ramener à la vie. Very Happy

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5448
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Invité le Lun 12 Avr - 15:46

Je viens de lire toute la page voici mon opinion, oui notre travail n'est qu'un acte technique et rien de plus qui aide les familles à faire le deuil. Il ne faut pas se prendre pour des psychologues à chacun son métier. C'est la raison pour laquelle je ne suis pas friand de domicile en général ça m'agace parce que je suis impuissant face à la douleur des familles et préfère une salle de soins avec un peu de musique ça me détend beaucoup plus. Pour le passage dans l'autre monde là je laisse ça aux croyants pour ma part il n'y a rien derrière à part les vers mais c'est un autre débat comme disait Gainsbourg les hommes ont inventé les dieux l'inverse reste à prouver, je laisse la mission divine à ceux qui veulent se l'approprier. On donne l'impression de non mort parce qu'il dort il dort donc il n'est pas mort, si on voulait dire regarder il est mort on laisse la bouche ouverte et les yeux retourné là le message est clair c'est la première phase du deuil c'est "non il n'est pas mort il dort !" Puis les autres phases du deuil ils les feront sans nous. Mais ce n'est que mon opinion ! Je crois avoir résumé ma perception de mon métier que j'adore !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Capchay le Lun 12 Avr - 19:54

rien de plus à dire je crois
avatar
Capchay
Membre assidu
Membre assidu

Féminin
Nombre de messages : 185
Age : 29
Localisation : Normandie
Emploi : Thanatopracteur
Humeur : Toujours la bonne!
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Kyrie le Lun 12 Avr - 19:57

arthanato a écrit: je suis impuissant face à la douleur des familles

Tu as aussi dû te rendre compte qu'un décès c'est pas toujours un drame Wink. Le je m'en foutisme de certaines familles m'a toujours surpris. Heureusement que ça reste rare.

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5448
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Invité le Mar 13 Avr - 6:17

Oui c'est clair je me souviens d'une famille qui se discutait les biens de la personne pendant que je faisais le soin dans la pièce à coté.
J'ai pensé que l'être humain est sans doute le plus con des animals (animaux ca serait pas mal par contre! ), c'est sans doute pour cela que j'aime les morts ....... à réfléchir !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment gérez-vous ce métier pas comme les autres ?

Message par Invité le Mer 21 Avr - 20:33

Pour ma part, je n'en suis qu'aux balbutiements. En attendant de commencer la formation, je profite de mon temps libre pour assister aux soins (funérarium, hôpital, maison de retraite et domicile).

Se posait pour moi la question de savoir si l'on doit penser à une personne ou bien seulement au corps du défunt.

La personne peut être définie comme "personne morale", "personne physique" et "personne juridique".
La "personne morale" possède des caractères qui lui permettent de participer à la société (intellectuelle et morale), d'avoir conscience d'elle-même, de distinguer le vrai du faux, de se déterminer, de se justifier...
La "personne physique", quant à elle est propre au corps, considéré comme une manifestation de sa "personne morale" et doit être traité en conséquence (et c'est pour cela que le terme de "personne" ne s'applique pas aux animaux).
La "personne juridique" possède ses droits et/ou devoirs donnés par la loi.

Ce n'est qu'un résumé, mais qui peut éclairer. Il est possible de parler de "personne" au sujet du corps d'un défunt, mais seulement en rapport avec ce que ce corps nous rappelle, nous exprime, de ce qu'a été la personne de son vivant. C'est la "personne" (au deuxième sens du terme) de ce qu'a été la "personne" (dans tous les sens du terme). Et en parlant de "personne" au sujet du défunt, la notion de dignité ne peut pas être oubliée. Alors que, si ce n'est que le corps qui nous intéresse, il est possible de ne pas respecter la dignité qui lui revient de fait.

Il me semble qu'il est plus simple d'avoir cette vision lors d'un soin à domicile (et en chambre en maison de retraite). Le corps y étant placé dans son contexte. Les proches remettent entre les mains du thanatopracteur leur bien le plus précieux (et ça se sent).
Dans les salles de préparation, l'ambiance est plus portée à être froide (dans tous les sens du terme), et le regard porté peut être différent.

Il me semble donc approprié de parler de "corps" et/ou de "personne". Même si c'est surtout à la fin du soin que je pense au regard que les proches vont porter sur ce qui demeure de la personne aimé.

Je vous remercie de me corriger si je fais erreur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum