Ouvrages
Nous vous proposons divers ouvrages traitant de la thanatopraxie et autres lectures variées :
___________________________________
 
Pratique de la thanatopraxie :
Michel Durigon, Michel Guénanten
 
Pratique de la thanatopraxie
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Thanatopraxie - Technique, histoire et pratique au quotidien :
Mélanie Lemonier, Karine Pesquera
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
__________________________________
 
L'art de l'embaumement.
Une introduction à la thanatopraxie :
Eric Bourgeois
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Manuel à l'usage des thanatopracteurs :
Paul Clerc
 
Manuel a l'usage des thanatopracteurs
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
La Mort :
Louis-Vincent Thomas
 
La mort
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Rites de mort : Pour la paix des vivants :
Louis-Vincent Thomas
 
Rites de mort: Pour la paix des vivants 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Médecin des morts : Récits de paléopathologie :
Philippe Charlier
 
Médecin des morts : Récits de paléopathologie
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
L'Hygiene à l'usage des Professionnels du Funéraire :
Joelle Lecacheur, Jean-Pierre Comtet
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
Mémoire d'un embaumeur :
Jacques Marette
 
Mémoires d'un embaumeur
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 

L'incorruptibilité des corps

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Invité le Sam 13 Fév - 20:09

Oui il faut oser ces phénomènes nous intéressent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Ptitejuju le Dim 14 Fév - 17:02

Je connais déjà ce lien Kyrié. Super intéressant !
avatar
Ptitejuju
Très bon posteur
Très bon posteur

Féminin
Nombre de messages : 619
Age : 49
Localisation : Est sur le portail
Emploi : Futur-ex-aspirant
Humeur : résolument optimiste même si ça dérange
Date d'inscription : 18/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Eole le Dim 14 Fév - 18:34

Ptitejuju a écrit:En théologie, Odeur de sainteté, odeur suave exhalée par le cadavre ou la
sépulture de certains saints.

« L’odeur de Sainteté » est un phénomène étrange rapporté par les hagiographes et certains médecins ; cette expression encore employée de nos jours dans le langage courant signifierait bien autre chose en réalité. Pour le Docteur Georges DUMAS, cela signifie mourir en état de grâce, vivre en odeur de sainteté, c’est être assez pieux pour être regardé comme un saint.
Certaines « odeurs de Sainteté » s’accompagneraient, outre de l’incorruptibilité des corps, de phénomènes dits « myroblitiques »*, c’est à dire que le corps semblerait exhuder une sécrétion huileuse assurant ainsi sa propre conservation tout en produisant des senteurs odoriférantes. L’odeur de Sainteté, si l’on s’en tient aux témoignages des biographes, sentirait bon et pour reprendre plus précisément les adjectifs employés à cette époque, on parlait davantage d’odeurs « suaves », « admirables » ou « exquises »... (sources personnelles)

_________________
Tout à une fin sauf le saucisson qui en a deux!
avatar
Eole
Pilier du forum
Pilier du forum

Masculin
Nombre de messages : 4189
Age : 47
Localisation : Au pied d'une chapelle du XII eme siècle...
Emploi : organisateur de randonnées en quads
Humeur : constante
Décrivez vous : Pour les bons côtés :
simple, décidé, fait en granit et têtu (normal pour un breton) et accueillant pour mes proches et mes amis....
Pour les moins bons : soupe au lait, trop franc (parfois ca fait mal), perfectionniste et donc ca peu en énerver plus d'un!, casanier sauf pour une bonne balade quads entre amis...


Date d'inscription : 05/01/2009

http://www.hfothanato.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Eole le Dim 14 Fév - 19:04

Le docteur Hubert Larcher avait écrit un livre qui s'intitulait "La mystique dans les religions révélées" ou il y expliquait éthymologiquement ce qu'était véritablement la mystique, il en avait définit les grandes lignes de ce qu'elle était, ce qu'elle n'était pas et ce qu'elle devenait puis dans un autre ouvrage intitulé "Métapsychique et parapsychologie" il avait fait de même aidé par Jean Guitton, le Docteur Marcel Martigny ou encore le maitre yogi Swâmi Ritajananda et ils collaborèrent ensemble (et d'autres encore comme Yvonne Duplessis, Patrick Le Bail, le Docteur Eugène Osty, Robert Toquet, Pierre Warcollier et tant d'autres illustres personnages que j'aurai tant aimé connaitre) pendant plus de 40 années....
Donc de la métapsychique en passant par les phénomènes mystiques, certains sujets traitaient notamment de l'incorruptibilité des corps comme d'autres phénomènes tout aussi étranges et inexpliqués et lorsque l'on s'aventure dans cette odysée et dans ces sujets, on s'étonne soit-même, on se trouble car certains faits avérés ou racontés par les hagiographes ne peuvent laisser indifférents le quidam qu'il soit croyant, athée ou en mal de sensations fortes, ces révélations, ces explications ne peuvent laisser indifférent mais en tout état de cause elle dérangent, assurément...
Lors du décès d'Hubert Larcher, j'avais écrit avec l'aide d'Olivier Larcher son fils et d'Edda Larcher sa femme, un hommage funèbre à l'attention du magasine Résonance et bien que ces travaux furent publiés en une quarantaine de langues , le magasine a volontairement "coupé" pour ne pas dire "censuré" certains passages qui semblaient déranger l'intellec de certains bien pensants et donneurs de leçons de tout ordre à tel point que l'article est paru mais en perdant tout son sens tout cela dans un seul but...Ne pas froisser la susceptibilité de certains alors c'est pour cela que je n'ose me lancer dans une explication de ces phénomènes trop poussées au risque de m'attirer une fois encore les foudres de certains(es) confrères ou professionnels de tous poils qui réfutent catégoriquement ces théories et les résultats de certaines expériences faites par Hubert Larcher entre autres....
Pour commencer je vais faire un copier-coller d'un texte sur l'incorruptibilité des corps que j'avais co-écrit en 2007 avec Paul Clerc et que Hubert Larcher m'avait gentiement corrigé, il m'avait d'ailleurs envoyé plusieurs documents inédits pour m'aider dans mes recherches et avait inscrit sur sa lettre qu'il était heureux que ce soit un thanatopracteur qui, 40 ans après avoir écrit cette thèse, reprenne ses idées et les fasse circuler de nouveau, il disait de notre profession que nous étions à la frontière des deux mondes et qu'en celà notre métier était merveille et cette pour cette raison qu'à l'occasion de la création du Syndicat des Maîtres Artisans Thanatopracteurs crée par Paul Clerc et Co-présidé par Serge Mézy, Hubert Larcher fut le membre d'honneur de cette association car il partageait ses travaux d'alors avec ces "thanatosaures" pour la plupart à la retraite ou passés de "l'autre côté", modestement je vous fait part de ce texte, imparfait au demeurant et j'en profite pour le dédier à mes deux amis trop tôt disparus, Hubert Larcher et Paul Clerc...

_________________
Tout à une fin sauf le saucisson qui en a deux!
avatar
Eole
Pilier du forum
Pilier du forum

Masculin
Nombre de messages : 4189
Age : 47
Localisation : Au pied d'une chapelle du XII eme siècle...
Emploi : organisateur de randonnées en quads
Humeur : constante
Décrivez vous : Pour les bons côtés :
simple, décidé, fait en granit et têtu (normal pour un breton) et accueillant pour mes proches et mes amis....
Pour les moins bons : soupe au lait, trop franc (parfois ca fait mal), perfectionniste et donc ca peu en énerver plus d'un!, casanier sauf pour une bonne balade quads entre amis...


Date d'inscription : 05/01/2009

http://www.hfothanato.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Eole le Dim 14 Fév - 19:06

« Si le mot « Embaumement » définit d’anciennes pratiques de momifications selon les peuples et les époques, le mot « Thanatopraxie » évoque une pratique récente et contemporaine de la conservation des corps » (Paul CLERC, Maître Artisan Thanatopracteur).

Cette phrase résume à elle seule l’évolution de l’ « Embaumement » à travers les siècles vers une « Thanatopraxie » moderne, aseptisée et donnant au corps la thanatochimie nécessaire pour lutter efficacement et durablement contre la thanatomorphose semble t-il inévitable…

Inévitable ? Peut-être pas ! Sortons un peu des sentiers battus et dirigeons nous un instant sur ce que l’on nomme l’Hagiographie (du grec AGIOS , le Saint et GRAPHEIN, l’écriture) ou l’étude des phénomènes physiques de la vie mystique.
Parmi les nombreuses manifestations miraculeuses liées à la Sainteté, l’incorruptibilité physique reste l’un des phénomènes les plus énigmatiques.
En effet, les corps des Saints, après leur mort échapperaient à la loi commune de la dissolution de la chair et ne seraient donc pas soumis aux phénomènes Rigor Algor Livor ; de plus, leur peau garderait une étonnante souplesse et élasticité. Bien souvent, cette manifestation tant inexplicable que surprenante serait accompagnée d’une « fragrance » ou plus communément d’une « émanation de parfum ». Ce signe resterait très souvent lié à la « Sainteté » Post Mortem lié à l’incorruptibilité des corps.

A la fin du XIXème siècle, le Père Herbert Thurston, à qui l’on doit la première étude des cas d’incorruptibilité, a noté que les dépouilles étrangement conservées présentaient 6 phénomènes récurrents à savoir :


  • Un parfum suave émanant de la dépouille mortelle. D’ailleurs, d’après Hubert Larcher (« La Mémoire du Soleil » et « Le sang peut il vaincre la mort ») , Sainte Lydwyne de Schiedam exhalait 7 parfums, Padre Pio 6, Thérèse d’Avila 3 et Basilissa 2 parfums.
  • Une absence de rigidité cadavérique
  • Le corps garderai une certaine tiédeur assez longtemps après le décès
  • La dépouille serai épargnée de la putréfaction
  • Des saignements anormaux, même plusieurs jours après la mort s’écouleraient du corps (stigmates par exemple)
  • D’étranges mouvements post mortem du cadavre qui ne peuvent pas être attribués à des contractions musculaires purement mécaniques comme des gestes de bénédiction. Dans ce cas, le ou la supérieure témoin de ce phénomène ordonnait à la dépouille, au titre de l’obéissance, à renoncer à cette posture inconvenante et à revenir à l’état de cadavre.
« L’odeur de Sainteté » est un phénomène étrange rapporté par les hagiographes et certains médecins ; cette expression encore employée de nos jours dans le langage courant signifierait bien autre chose en réalité. Pour le Docteur Georges DUMAS, cela signifie mourir en état de grâce, vivre en odeur de sainteté, c’est être assez pieux pour être regardé comme un saint.
Certaines « odeurs de Sainteté » s’accompagneraient, outre de l’incorruptibilité des corps, de phénomènes dits « myroblitiques »*, c’est à dire que le corps semblerait exhuder une sécrétion huileuse assurant ainsi sa propre conservation tout en produisant des senteurs odoriférantes. L’odeur de Sainteté, si l’on s’en tient aux témoignages des biographes, sentirait bon et pour reprendre plus précisément les adjectifs employés à cette époque, on parlait davantage d’odeurs « suaves », « admirables » ou « exquises »..

De toutes les « odeurs de sainteté », celle qui fut la plus persistante fut le cas de Sainte Thérèse d’Avila (Décédée le 4 octobre 1582 à Albe). Cette odeur, selon les témoignages, émanait déjà de son corps de son vivant et devint bien plus prononcée après sa mort si bien que les religieuses durent laisser la porte et la fenêtre ouvertes la nuit entière... Toujours sur la base de ces déclarations, le corps aurait été posé dans un cercueil de bois sans être embaumé et aurait été descendu dans une fosse très profonde recouverte de pierres, de chaux, de terre humide et d’une pierre tombale.
Pendant les 9 mois qui suivirent son décès, la fragrance semblait persister malgré les différentes épaisseurs au dessus de son cercueil.
Le 4 juillet 1583, le Père Gratien fit exhumer le corps et les religieuses constatèrent qu’il était entier (malgré que le cercueil soit rempli de terre et d’eau), intact et d’une odeur « céleste », elle avait conservé son embonpoint et le poids du corps était semble t-il léger comme celui d’un enfant de 2 ans.
Les historiens qui se sont penchés sur l’histoire de la Sainte à cette époque insistent unanimement sur la suavité de l’odeur que répandait son cadavre (lys, jasmin et violette).
Chaque fois que sa dépouille fut exhumée (4 juillet 1583, 24 novembre 1585, 1er janvier 1586, fin août 1586, 29 mars 1592 à l’occasion d’un examen canonique ainsi que le 29 mars 1592 pour les mêmes raisons, fin 1594, courant 1598, courant 1604 et 1616, 2 octobre 1750, 13 octobre 1760, 14 octobre 1760 et enfin la veille du 15 octobre 1982 soit 400 ans après son décès…), les constatations ne changèrent jamais ; la dépouille n’était en aucun cas altérée, seule des « parties » manquantes avaient été extraites, parfois secrètement comme le cœur ou des fragments de chair.
Les cas les plus récents concernent Padre Pio (25/05/1887 – 23/09/1968) qui avait le don de bilocation (il aurait été vu à deux endroits à la fois) et Saint Joseph de Copertino autrement nommé le « Saint Volant » car il aurait été gratifié par le don d’envol mystique (la lévitation).

Le Moine Maronite Charbel Maklouf (08/05/1828 – 23/12/1898) quant à lui fut emmuré dans un tombeau au Liban et sa dépouille aurait exhudé des quantités inouïes « d’un liquide rougeâtre et épais suintant en permanence de la dépouille », Hubert Larcher dira également : « Supposons que le liquide que suinte le corps par jour ne pèse qu’un gramme ; ce qui fait durant 54 ans, 19 Kg 764. Or la quantité moyenne du sang et d’autres liquides contenue dans un corps humain est de cinq litres ! Le moins ne donne pas le plus : principe scientifique évident par lui même, mais le liquide rouge que déverse le corps du Père Charbel dépasse de beaucoup un gramme par 24 heures. Une source aurait dû tarir si elle n’est pas alimentée depuis un demi-siècle » .

Pour le moins, la thanatopraxie, au sens large du terme, nous offre une vision panoramique sur différents sujets « voisins » telles que la cryogénisation (avec l’affaire Martinot) ou encore la plastination (selon le Dr Güther Von Hagens),
L’incorruptibilité des corps, la splendeur corporelle** (l’abolition des phénomènes encombrants le cadavre tels que les positions grabataires, les escarres, les rictus ou faciès de souffrance) , la « transverbération » qui se trouve être un aspect singulier de l’amour de Dieu sous forme de douleurs à la fois physique et spirituelle qu’aurait vécut Sainte Thérèse d’Avila et qui n’est pas forcément « réservée » aux Saints mais aussi aux personnes à l’héroïcité spirituelle importante ainsi que les « ravissements », autre grâce qu’aurait vécu la Sainte…

Enfin, il semble que l’on ait observé ce type de phénomène à propos de personnes à l’héroïcité spirituelle élevée sans toutefois pouvoir l’affirmer comme un constat irréfutable et cela ne saurait constituer une preuve scientifique.
Le Docteur Hubert Larcher écrivait en mars 1954 dans la Revue Métapsychique : « Malheureusement, notre attitude vis-à-vis des corps des défunts est restée jusqu’ici trop empirique pour que l’observation des cas remarquables de conservation puissent être poursuivis systématiquement […]Mais il reste à notre portée d’explorer le domaine des données historiques qui abondent à ce sujet, de tenter d’extraire de leur fatras ce qui offre les plus sérieuses garanties de valeur et d’authenticité et d’en retenir ce qui concerne la biologie. »
Mieux qu’une thanatopraxie moderne utilisant produits conservateurs et cosmétiques, le corps, pour des raisons que l’on ignore possèderait des facultés insoupçonnées d’auto conservation, cette même auto conservation que l’on retrouve chez les moines Bouddhistes, les fameux « Nikushin Butsu », les Bouddha au corps de chair… Mais cela est une autre histoire touchant de plus ou moins loin, à la conservation des corps….

** A lire de Olivier LE ROY, « Splendeur corporelle »
* A lire, de Joachim BOUFLET, « Les phénomènes physiques de la vie mystique » et de Hubert LARCHER « La mémoire du soleil » (Médecin et Physicien, Ancien Directeur de l’Institut Métapsychique International et Membre Fondateur de la Société de Thanatologie) .


_________________
Tout à une fin sauf le saucisson qui en a deux!
avatar
Eole
Pilier du forum
Pilier du forum

Masculin
Nombre de messages : 4189
Age : 47
Localisation : Au pied d'une chapelle du XII eme siècle...
Emploi : organisateur de randonnées en quads
Humeur : constante
Décrivez vous : Pour les bons côtés :
simple, décidé, fait en granit et têtu (normal pour un breton) et accueillant pour mes proches et mes amis....
Pour les moins bons : soupe au lait, trop franc (parfois ca fait mal), perfectionniste et donc ca peu en énerver plus d'un!, casanier sauf pour une bonne balade quads entre amis...


Date d'inscription : 05/01/2009

http://www.hfothanato.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Kyrie le Dim 14 Fév - 19:12

Padre Pio aurait été aperçu le jour de son enterrement à la fenêtre de sa cellule. Wink

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5448
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Eole le Dim 14 Fév - 19:17

Oui c'est ce qu'on dit car il était gratifié du don de bi-location ou d'ubiguité, c'est à dire la faculté d'être à deux endroits à la fois....cela fait partie des phénomènes objectifs des phénomènes extraordinaires dans la vie mystique...

_________________
Tout à une fin sauf le saucisson qui en a deux!
avatar
Eole
Pilier du forum
Pilier du forum

Masculin
Nombre de messages : 4189
Age : 47
Localisation : Au pied d'une chapelle du XII eme siècle...
Emploi : organisateur de randonnées en quads
Humeur : constante
Décrivez vous : Pour les bons côtés :
simple, décidé, fait en granit et têtu (normal pour un breton) et accueillant pour mes proches et mes amis....
Pour les moins bons : soupe au lait, trop franc (parfois ca fait mal), perfectionniste et donc ca peu en énerver plus d'un!, casanier sauf pour une bonne balade quads entre amis...


Date d'inscription : 05/01/2009

http://www.hfothanato.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Invité le Dim 14 Fév - 21:18

Il y aura t-il un jour une réponse scientifique à tous ces phénomènes ?
Certains diront que ces cas sont une bénédiction de Dieu, ont ils tort ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Ptitejuju le Lun 15 Fév - 8:54

Je ne sais pas pour vous, mais perso je n'ai pas envie que tout s'explique. C'est l'essence même du mysticisme non ?
avatar
Ptitejuju
Très bon posteur
Très bon posteur

Féminin
Nombre de messages : 619
Age : 49
Localisation : Est sur le portail
Emploi : Futur-ex-aspirant
Humeur : résolument optimiste même si ça dérange
Date d'inscription : 18/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Invité le Lun 15 Fév - 20:32

Quand je lis les travaux de MR PAUL CLERC et ceux de MR HUBERT LARCHER, j'ai envie d'en savoir plus même si il y aura toujours une part de mystère.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Eole le Mar 16 Fév - 20:44

Paul Clerc avait fait une approche des "phénomènes physiques de la vie mystique" d'après les travaux et les publications de Hubert Larcher et en sous titre il avait marqué la phrase suivante :
"Nous allons tenter, vers ces chemins singuliers où quelquefois les morts conservent un visage vermeil d'une radieuse beauté et dégagent des odeurs suaves et admirables".
Et avant d'aborder ces phénomènes , Paul avait fait une synthèse rapide mais néanmoins explicite sur des sujets tels que l'"extase", la "psychostase", la "béatitude" ou encore la "thanatose", ensuite il avait abordé le phénomène des "transes" qu'elles soient "hypnagogiques" ou "Hypnopompiques" en définissant les oppositions, les similitudes et les complémentarités de chacune de ces étapes.

Dans un deuxième temps, il avait orienté ses travaux vers les "morts en apparence de vie" et ce que la mort entraînait comme réaction biologique normale comme la dessication et le refroidissement et définissait ainsi ce que l'on appelle en latin la "Splendor Corporis" (Splendeur Corporelle) et définissant ainsi ce que l'on nomme "l'intégrité singulière" des cadavres incorruptibles.
Afin de mieux cerner le problème il s'était aussi lancé dans une explication entre l'état de veille et la mort organique qui comprend alors 5 niveaux :
la mort organique est un état de veille, les niveaux hyppniques que sont le sommeil, l'hypnose et la biocémèse (3) et les niveaux thanatiques qui comprennent la biostase et la thanatose (2) ce qui amène à une mort organique....
Pas trop dur à suivre jusque là ...

_________________
Tout à une fin sauf le saucisson qui en a deux!
avatar
Eole
Pilier du forum
Pilier du forum

Masculin
Nombre de messages : 4189
Age : 47
Localisation : Au pied d'une chapelle du XII eme siècle...
Emploi : organisateur de randonnées en quads
Humeur : constante
Décrivez vous : Pour les bons côtés :
simple, décidé, fait en granit et têtu (normal pour un breton) et accueillant pour mes proches et mes amis....
Pour les moins bons : soupe au lait, trop franc (parfois ca fait mal), perfectionniste et donc ca peu en énerver plus d'un!, casanier sauf pour une bonne balade quads entre amis...


Date d'inscription : 05/01/2009

http://www.hfothanato.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Invité le Mar 16 Fév - 21:26

Jusque là ça va, je relis plusieurs fois pour bien comprendre avec le dictionnaire sous la main, mais quoi de plus passionnant...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Eole le Jeu 18 Fév - 19:04

Bon alors continuons un peu plus en avant dans cette étude....
Selon Hubert Larcher, la "descente aux enfers" représenté par Inferna est le lieu vers lequel nous entraîne la gravité, on y descend par paliers en allant d'Hypnos (superficiel) à Thanatos qui est le niveau le plus profond et son "empire" s'étend sur 3 niveaux :

Le sommeil nocturne que l'on appelle autrement le rythme nychtéméral qui est quotidien et qui est une fermeture progressive de la sensibilité

Le sommeil hypnotique
qui est considéré instable et qui relève de l'inhibition, de la sidération et de la motricité, c'est un sommeil moto-sensoriel et il est caractérisé par la disparition d'une volonté personnelle au profit d'un état de suggestibilité.
On dit qu'il se situe entre le sommeil qui le relie à la veille et au sommeil hivernal qui le relie à la mort apparente.
et le sommeil hivernal qui est saisonnier et qui constitue un moyen de survie comme chez les animaux à sang froid (les poïkilothermes) en ralentissant leur métabolisme et en le refroidissant alors que chez les espèces à sang chaud (les homéothermes) il s'excerce par déconnexion du système neurovégétatif!
Cette vie au ralenti a été nommée la "Biocémèse" (Koïmésis = s'assoupir en grec) et on a déjà constaté des phénomènes de vigilance allant parfois jusqu'à l'hyper-vigilance.
Nous avions déjà abordé Thanatos et l'étendue de son empire se répartit sur trois niveaux :
1) La mort apparente ou vie suspendue = la Biostase qui est l'arrêt de toutes les fonctions sans altération somatique, c'est ce que l'on appelle plus communément les Near Death Experience ou Expérience de Mort Imminente).
2) La mort suspendue ou vie apparente = la Thanatose
3) La mort absolue par destruction organique = Rigor Algor Livor
Ces "transes" de sommeil s'accompagnent parfois de mouvements occulaires rapides de somniloquie (parler en dormant) ou de somnambulie (marcher en dormant), certaines transes comme la narcolepsie (narkê en grec = torpeur et "lepsis" = emprise) sont pathologiques, les médecins diront qu'elles peuvent être somatiques et les hagiographes diront qu'elle sont psychiques, les fils d'Esculape expliqueront ce phénomène par la combustion incomplète de certains produits du catabolisme et le ralentissement des processus intimes de nutritions et les hagiographes (Agios en grec = Saint et Graphein = écrire donc les recueils sur la vie des saints) y voient davantage un effet des mouvements de l'âme au cours de son évolution spirituelle!
L'Etude de Paul Clerc précisait "Toutefois, les odeurs de sainteté sont parfois douées d'un grand pouvoir de diffusion dans l'espace et d'une remarquable persistance dans le temps, la notion d'odeur de sainteté n'est nullement subjective, elle est concrète et représente ou peut représenter un postulat de sainteté mais ne suffit pas pour autant à le déterminer sur son simple témoignage" (il restait très prudent car c'est un sujet "frontière" qui dérange assurément!)....

Au travers de ce "voyage" il vous faut considérer deux concepts, la vigilance à travers Hestia, la gardienne des foyers qui est un état qui relève de la science et qui est quantifiable par des activités éléctriques et la conscience symbolisée par Hermès, messager des Dieux et qui selon la mythologie avait le privilège unique de pouvoir aller librement de l'Olympe aux enfers et d'en revenir à sa guise; c'est le médiateur entre les hommes et les Dieux, entre bas et haut, entre sommeil et veille, entre vie et mort en fait!
Bien, toujours dans la course Choudar? ...

_________________
Tout à une fin sauf le saucisson qui en a deux!
avatar
Eole
Pilier du forum
Pilier du forum

Masculin
Nombre de messages : 4189
Age : 47
Localisation : Au pied d'une chapelle du XII eme siècle...
Emploi : organisateur de randonnées en quads
Humeur : constante
Décrivez vous : Pour les bons côtés :
simple, décidé, fait en granit et têtu (normal pour un breton) et accueillant pour mes proches et mes amis....
Pour les moins bons : soupe au lait, trop franc (parfois ca fait mal), perfectionniste et donc ca peu en énerver plus d'un!, casanier sauf pour une bonne balade quads entre amis...


Date d'inscription : 05/01/2009

http://www.hfothanato.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Invité le Jeu 18 Fév - 21:12

Toujours dans la course, bien sur.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Kyrie le Dim 28 Fév - 0:49

http://newsoftomorrow.org/spip.php?article5498

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5448
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Kyrie le Dim 28 Fév - 0:58

http://www.infos-paranormal.net/Les-monstres-momifies-du-Japon.pdf?16b212056c714b62c5689b34bdc108f0=eb840846f20d6620a16134919819ba50

le même en PDF

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5448
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Eole le Dim 28 Fév - 17:54

Ces exemples sont intéressants mais on s'éloigne du sujet principal Kyrie, revenons à l'incorruptibilité selon l'étude que Paul avait faite des travaux d'Hubert Larcher....

_________________
Tout à une fin sauf le saucisson qui en a deux!
avatar
Eole
Pilier du forum
Pilier du forum

Masculin
Nombre de messages : 4189
Age : 47
Localisation : Au pied d'une chapelle du XII eme siècle...
Emploi : organisateur de randonnées en quads
Humeur : constante
Décrivez vous : Pour les bons côtés :
simple, décidé, fait en granit et têtu (normal pour un breton) et accueillant pour mes proches et mes amis....
Pour les moins bons : soupe au lait, trop franc (parfois ca fait mal), perfectionniste et donc ca peu en énerver plus d'un!, casanier sauf pour une bonne balade quads entre amis...


Date d'inscription : 05/01/2009

http://www.hfothanato.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Kyrie le Dim 28 Fév - 18:04

C'est un document que j'avais envie de vous faire partager

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5448
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Eole le Dim 28 Fév - 19:02

Pour en revenir à cette fameuse étude et après avoir expliqué dans les grandes lignes les différentes "transes" et "états" que subit le corps au sens métapsychique, il plus aisé d'aborder les "saints corps" (dits "Deonna") avec ces bases.
La conservation dite spontanée réalisée par exemple chez Thérèse d'Avila a la même propriété de distiller les baumes et des huiles la plupart du temps odorants et doués d'infinies vertus et c'est ce que l'on nomme les corps myroblites.
Ces derniers diffusent et exhalent des parfums assimilant ainsi les notions "d'odeur de sainteté".
Dans le cas de Thérèse d'Avila précise Paul, on remarque les trois phénomènes associés que sont :

1) L'incorruption
2) L'exsudat huileux
3) les bonnes odeurs

Les huiles provenant des corps myroblytes ont des propriétés semble-t-il, remarquables et exsudent en permanence et sans discontinuité un liquide nommé selon différentes paraboles "l'élixir de longue vie", les "esprits balsamiques" ou "la manne oculte".
Ces huiles ont des vertus réparatrices, régénératrices et parfois même cicatrisantes...
Il sembleraint qu'elles possèdent également des vertus "paranormales" dans le sens où elles sont susceptibles, relate Paul, de renfermer des catalyseurs biogènes et si le fait est confirmé, cela ne diminuerait en rien la possibilité d'implications miraculeuses; à ce sujet, en 1621, Jacob Boehme (auteur de Signaturarérum) traita magistralement avec trois siècles d'avance, du phénomène capital de la forme huileuse de certains corps et de conservation spontanée observée par lui-même dans plusieurs cas.
Les "bonnes odeurs" ou "mourir en odeur de sainteté" portèrent plusieurs noms suivant les époques; on les qualifia de suaves, délicieuses, admirables, surnaturelles, paradisaiques, angéliques, célestes mais quelques soient les adjectifs, elles demeuraient "incomparables" et surtout impossibles à comparer avec des odeurs terrestres; seuls 29 cas recensés par le Docteur Hubert Larcher ont pus être identifiés à des odeurs connues de tous et parfaitement identifiées!
Son étude démontre que dans 11 cas l'odeur de violette a été sentie, 10 fois la rose,5 fois le lys,4 fois le musc,. 3 fois l'encens, 2 fois l'ananas, 2 fois le tabac frais et une fois la canelle, les fleurs fraîchement coupées, le gingembre, la girofle, l'iris, le jasmin, l'oeillet, l'oranger, l'ambre jaune, le baume du Pérou et enfin le benjoin...
Et à part le musc (animal), tous ces parfums sont d'origine végétale et sont dûs à diverses substances contenues dans les essences huileuses dites "volatiles" à température ordinaire,inflammables, peu solubles dans l'eau, soluble dans l'alcool ou l'éther et de densité en général inférieure à l'eau.

Alors outre le fait scientifique que ces odeurs proviennent de substances qui les contiennent et qu'elles ont un substrat chimique précis et que l'on sait que les odeurs sont dues généralement à des alcools, des hydrocarbures, des cétones, des éthers-sels, des aldéhydes, des phénols ou des essences azotées ou sulfurées, nous savons en revanche peu de choses sur la formation des substances odoriférantes dans le corps humain, peut-être naissent-elles de réactions particulières ou de fermentations mais quoi qu'il en soit deux explications ont été jusqu'alors avancées par Paul Clerc à savoir :

1) La survivance de cellules plus ou moins longtemps après l'arrêt de la vie fonctionnelle en s'"adaptant" aux modifications du milieu

2) Et enfin considérant qu'en matière de thanatologie en partant de l'humain vers le végétal et en considérant l'étude des facteurs "exogènes" (extérieurs) face à l'étude des facteurs "endogènes" de la conservation, cela permet de démontrer les causes permettant la décomposition.
En prenant l'exemple du bois qui est une matière vivante et dans lequels se retrouvent des éléments azotés et albuminoïdes (1) qui sont sources de décomposition, les trois facteurs de décomposition du bois sont la dessication par extraction de l'eau et de l'humidité, l'oxydation et la fermentation par la mise à l'abri de l'air et le froid puisque la chaleur active la décomposition organique, on peut donc conclure que l'eau, l'air et la chaleur sont trois agents déterminants de la décomposition et que ce sont des éléments certes indispensables à la vie mais également des agents actifs en tant qu'agents destructeurs.
Les causes naturelles de conservation du bois peuvent être d'ordre chimiques, physiques et physico-chimiques (c'est à dire endogène et exogène) car si l'on prend par exemple le tanin et la salicyline (2) qui se fixent sur les corps gras, Paul en déduisait alors que ces substances onctueuses pouvaient assurer une meilleure conservation du bois par exemple.
Il partait du prinicipe que les causes générales de la décomposition de la chair et du sang sont sensiblement les mêmes que celle de la décomposition du bois et de la sève et que les causes de leur conservation étaient sensiblement les mêmes....

Dans un ouvrage intitulé les "noces chimiques" de Ch. Rozencreuz en 1602, il est fait mention d'un bijou d'or qui est l"'huile incombustible" où sont gravées les lettres "solutio chymicors", cette huile incombustible et donc protectrice qui expliquerait les cas d'incombustibilité de certains corps et les cas de pyrobaties (la faculté de marcher sur le feu sans douleur)!
(1)Terme de physiologie. On désigne sous le nom de matières albuminoïdes un groupe de corps azotés, neutres, incristallisables, décomposables au feu, putrescibles, assimilables et par conséquent nutritifs ; telles sont l'albumine, la fibrine et d'autres. (Sources http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/albumino%C3%AFde/1548)
(2) La salicyline est un anti-inflammatoire produit dans l'écorce de saule (Salix drummondiana).[1]
Cet hétéroside naturel du D-glucose a une structure chimique très proche de l'aspirine et en a les mêmes effets sur l'organisme. Une fois consommé, il forme un métabolite : l'acide salicylique.
En 1825, Monsieur Fontana, un pharmacien italien isole la substance active du saule blanc et le nomme salicyline.
En 1828, à Munich, Johann Buchner extrait de l'écorce de saule des cristaux jaunes disposés en aiguilles : la salicyline, au goût amer.
Un an plus tard, en 1829, un pharmacien français, François-Joseph Leroux, améliore le procédé. Il fait bouillir de la poudre d'écorce de saule dans de l'eau et concentre sa préparation. Il obtient des cristaux blancs qu'il baptise salicyline (de Salix = saule). Leroux déclare à l'Académie des sciences que la salicyline guérit les fièvres.
La salicyline, comme la quinine possède un goût amer.
(Sources Wikipédia)



_________________
Tout à une fin sauf le saucisson qui en a deux!
avatar
Eole
Pilier du forum
Pilier du forum

Masculin
Nombre de messages : 4189
Age : 47
Localisation : Au pied d'une chapelle du XII eme siècle...
Emploi : organisateur de randonnées en quads
Humeur : constante
Décrivez vous : Pour les bons côtés :
simple, décidé, fait en granit et têtu (normal pour un breton) et accueillant pour mes proches et mes amis....
Pour les moins bons : soupe au lait, trop franc (parfois ca fait mal), perfectionniste et donc ca peu en énerver plus d'un!, casanier sauf pour une bonne balade quads entre amis...


Date d'inscription : 05/01/2009

http://www.hfothanato.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Ptitejuju le Lun 1 Mar - 7:49

Je ne savais pas que ces huiles avaient autant de vertus ! C'est fascinant ! Par contre je n'ai pas bien compris la seconde partie concernant l'explication de Paul Clerc. Tu peux ré-expliquer avec des termes plus simples ?
avatar
Ptitejuju
Très bon posteur
Très bon posteur

Féminin
Nombre de messages : 619
Age : 49
Localisation : Est sur le portail
Emploi : Futur-ex-aspirant
Humeur : résolument optimiste même si ça dérange
Date d'inscription : 18/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Eole le Lun 1 Mar - 15:49

Oui c'est vrai que ce n'est pas évident à saisir, en fait Paul comparait les phénomènes de conservation spontanée des corps et de décomposition à celui du bois en opposant le corps au bois et le sang à la sève.
En partant de ce point de vue, il analysa (avec l'aide d'Hubert Larcher) que les deux avaient les mêmes particularités en terme de vie et de mort et que des phénomènes semblables aux deux êtres favorisaient la vie et la mort, leur conservation spontanée (dans des conditions identiques comme être à l'abri de l'air ou de la chaleur que ce soit pour l'arbre comme pour l'humain) ou dans leur processus de décomposition en les exposant aux mêmes aléas de décomposition.
Ils ajoutèrent que dans certains cas et grâce à certaines substances (même en quantité infimes dans chacun d'eux), certains phénomènes pouvaient se produire naturellement et demeuraient explicables scientifiquement, grâce à des agents endogènes (comme le tanin et la salicyline) en créant une gangue huileuse protectrice à la manière du Père Charbel Makhlouf qui exsude une quantité d'huile phénoménale maintes fois constatées depuis son décès.
Mais il n'en n'écarte pas pour autant les "grâces divines" car tous ces phénomènes ne peuvent avoir une explication scientifique du moins pas pour l'heure et en ce qui concerne ces cas d'athanatomorphose (le non-décomposition, le préfixe "a" est privatif dans ce cas) ou de sécrétions huileuses dicontinues.
D'autres phénomènes ne trouvaient aucune explication à ses yeus pas plus qu'à ceux d'Hubert Larcher qui a toujours déclaré "Les phénomènes paranormaux, nous n'y croyons pas nous les étudions" (lorsqu'il était président de l'IMI).
C'est alors qu'il m'expliquât que là où,selon lui, "la science s'arrêtait, la foi commencait" (il était croyant)...
Est-ce un peu plus clair à présent

_________________
Tout à une fin sauf le saucisson qui en a deux!
avatar
Eole
Pilier du forum
Pilier du forum

Masculin
Nombre de messages : 4189
Age : 47
Localisation : Au pied d'une chapelle du XII eme siècle...
Emploi : organisateur de randonnées en quads
Humeur : constante
Décrivez vous : Pour les bons côtés :
simple, décidé, fait en granit et têtu (normal pour un breton) et accueillant pour mes proches et mes amis....
Pour les moins bons : soupe au lait, trop franc (parfois ca fait mal), perfectionniste et donc ca peu en énerver plus d'un!, casanier sauf pour une bonne balade quads entre amis...


Date d'inscription : 05/01/2009

http://www.hfothanato.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Ptitejuju le Lun 1 Mar - 15:58

Ouiiii !!! Et la lumière fut ! C'est beaucoup plus clair ! Merci...
avatar
Ptitejuju
Très bon posteur
Très bon posteur

Féminin
Nombre de messages : 619
Age : 49
Localisation : Est sur le portail
Emploi : Futur-ex-aspirant
Humeur : résolument optimiste même si ça dérange
Date d'inscription : 18/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Kyrie le Lun 1 Mar - 16:03

Ptitejuju a écrit:Ouiiii !!! Et la lumière fut ! C'est beaucoup plus clair ! Merci...

HS. Genèse, chapitre 1 verset 3 Wink

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5448
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Kyrie le Mer 1 Sep - 13:53

http://imagessaintes.canalblog.com/albums/corps_incorrompus_de_saints/index.html

Sur ce lien, une centaine de photos de corps "incorruptibles". Si certains sont clairement le corps lui-même ; d'autres portent un masque de cire et d'autres sont plus des châsses façon "gisant" (je pense notamment à Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face qui à son exhumation n'était plus que des ossements) . Bonne visite.

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5448
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'incorruptibilité des corps

Message par Péchabé le Mer 1 Sep - 15:09

Very Happy Merci Kyrie pour ce super lien!
avatar
Péchabé
Membre régulier

Masculin
Nombre de messages : 222
Age : 46
Localisation : Sur le chemin du cimetière
Emploi : thanatoatoutfaire
Humeur : Ba pla Pauvrot
Date d'inscription : 04/08/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum