Ouvrages
Nous vous proposons divers ouvrages traitant de la thanatopraxie et autres lectures variées :
___________________________________
 
Pratique de la thanatopraxie :
Michel Durigon, Michel Guénanten
 
Pratique de la thanatopraxie
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Thanatopraxie - Technique, histoire et pratique au quotidien :
Mélanie Lemonier, Karine Pesquera
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
__________________________________
 
L'art de l'embaumement.
Une introduction à la thanatopraxie :
Eric Bourgeois
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Manuel à l'usage des thanatopracteurs :
Paul Clerc
 
Manuel a l'usage des thanatopracteurs
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
La Mort :
Louis-Vincent Thomas
 
La mort
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Rites de mort : Pour la paix des vivants :
Louis-Vincent Thomas
 
Rites de mort: Pour la paix des vivants 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Médecin des morts : Récits de paléopathologie :
Philippe Charlier
 
Médecin des morts : Récits de paléopathologie
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
L'Hygiene à l'usage des Professionnels du Funéraire :
Joelle Lecacheur, Jean-Pierre Comtet
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
Mémoire d'un embaumeur :
Jacques Marette
 
Mémoires d'un embaumeur
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 

Les kilomètres du thanatopracteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les kilomètres du thanatopracteur

Message par Invité le Jeu 19 Nov - 20:30

je tiens à faire une parenthèse pour informer toutes les personnes qui s'intéressent de près ou de loin, qui veulent ou qui souhaitent devenir thanato.
que le métier de thanato ne comprend pas que de faire des soins....
ce métier n'est pas de tout repos (dur, ingrat, pas facile tous les jours)
il y a aussi la route à faire entre deux soins.
le fait de faire une soin le soir à 17h30 avec une heure trente pour par la suite rentrer chez soi.
cela fait parti du métier de thanato!!!!!!!!!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

route et délacement

Message par Invité le Jeu 19 Nov - 20:45

j'ai mis ce petit mot pour informer toutes les personnes se renseignant sur le métier de thanato.
car tous les jours je rencontre des jeunes ou moins jeunes me disent que c'est un très beau métier,cool
le fait de faire des soins
ils oublient de voir ce qui va avec. les horaires, la route

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les kilomètres du thanatopracteur

Message par Kyrie le Jeu 19 Nov - 20:51

Merci de cette précision Pascal Smile

Moi ça me fait un peu marrer quand j'entends qu'on fait un métier noble ...

Faudrait que les ptits jeunes qui rêvent de faire thanato depuis qu'on leur change leur couche prennent conscience que nous ne sommes que des ouvriers.

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5451
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les kilomètres du thanatopracteur

Message par dispater le Ven 20 Nov - 7:17

et oui pascal!
beaucoup de route et peu importe le temps, des horaires ingrats, et un salaire de salarié quoi! en bref... si vous en avez les capacités, faites autre chose!

dispater
Banni pour avoir prêté mon compte à mes supers amis

Nombre de messages : 1331
Emploi : thanatopracteur, conseiller funéraire
Humeur : en fonction de ce que tu vas dire, ou faire!
Décrivez vous : Certains silences sont plus éloquents que des discours...
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les kilomètres du thanatopracteur

Message par PQ pas moi le Ven 20 Nov - 18:18

faut arreter ce n'est pas non plus le métier le plus difficile, quand je vois le long de la route les ouvriers entrain de faire les travaux sous tous les temps la oui c'est un métier difficile, il est est vrai que notre job n'est pas facile mais ne noircissons pas non plus le tableau
avatar
PQ pas moi
Membre actif
Membre actif

Masculin
Nombre de messages : 109
Age : 37
Localisation : entre vents et marées
Emploi : thanatopracteur
Humeur : ca depend des jours
Décrivez vous : Si tes résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances, dis toi que le grand chêne aussi, un jour, a été un gland
Date d'inscription : 19/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les kilomètres du thanatopracteur

Message par dispater le Ven 20 Nov - 18:47

ah non mais excuses moi! je pense en toute honèteté qu'il vaut mieux etre infirmier que thanato salarié! (moins d'heures de boulot, meilleur salaire). alors pourquoi vouloir quitter celui ci pour celui la? sans compter que des infirmiers, on en cherche a la pelle!

dispater
Banni pour avoir prêté mon compte à mes supers amis

Nombre de messages : 1331
Emploi : thanatopracteur, conseiller funéraire
Humeur : en fonction de ce que tu vas dire, ou faire!
Décrivez vous : Certains silences sont plus éloquents que des discours...
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les kilomètres du thanatopracteur

Message par merlin le Sam 21 Nov - 8:27

Le probléme à mon sens est simple. Tout part de cette présentation "médiatique" des bons cotés du job, par des "es-doct". On les voit se répendre en télé, dans les journaux. Donc chers collégues, il faut bien s'attendre à récupérer ce genre de clients.
avatar
merlin
Membre assidu
Membre assidu

Masculin
Nombre de messages : 179
Age : 49
Localisation : nord
Emploi : thanato
Humeur : placide
Décrivez vous : homo faber
Date d'inscription : 03/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les kilomètres du thanatopracteur

Message par Invité le Sam 21 Nov - 12:15

bah il faut pas s'inquièter autant! quand ils auront fait 1 an et je suis gentil, ils partiront en courant

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les kilomètres du thanatopracteur

Message par Invité le Dim 22 Nov - 8:22

matt a écrit:bah il faut pas s'inquièter autant! quand ils auront fait 1 an et je suis gentil, ils partiront en courant

la sélection naturelle de la thanatopraxie......

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les kilomètres du thanatopracteur

Message par Invité le Dim 22 Nov - 19:42

oui c est vrai ce n est quand meme pas si dur enfin enfin il faut que cela plaise ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les kilomètres du thanatopracteur

Message par Eole le Mar 24 Nov - 20:38

Mais tout est relatif messieurs dames, ce qui nous parait normal peut ne pas l'être pour grosso modo 95 % des gens car sujet tabou et autres clichés auxquels je ne prête plus aucune attention et à contrario nous trouvons dur de faire un métier qui nécessite de travailler en extérieur quelles que soient les conditions météorologiques comme les salariés du bâtiment pour ne citer qu'eux!
Donc la difficulté à la tâche est complètement subjective, tout dépend du caractère et de ce que l'on estime comme difficile même si il faut reconnaître que vis à vis du commun des mortels, notre travail s'annonce particulièrement morbide, difficile sur bien des aspects et ne pas le reconnaitre serait de la fausse modestie ou un non-sens tout simplement, j'en veux pour preuve le nombre d'abandon en début de carrière de thanatos tout juste diplômés qui bassent les bras dès qu'ils tombent sur un cas un peu plus "technique" que les autres!...

_________________
Tout à une fin sauf le saucisson qui en a deux!
avatar
Eole
Pilier du forum
Pilier du forum

Masculin
Nombre de messages : 4189
Age : 47
Localisation : Au pied d'une chapelle du XII eme siècle...
Emploi : organisateur de randonnées en quads
Humeur : constante
Décrivez vous : Pour les bons côtés :
simple, décidé, fait en granit et têtu (normal pour un breton) et accueillant pour mes proches et mes amis....
Pour les moins bons : soupe au lait, trop franc (parfois ca fait mal), perfectionniste et donc ca peu en énerver plus d'un!, casanier sauf pour une bonne balade quads entre amis...


Date d'inscription : 05/01/2009

http://www.hfothanato.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les kilomètres du thanatopracteur

Message par Kyrie le Mar 24 Nov - 20:46

D'autant que les cas "techniques" sont de plus en plus nombreux grâce aux "progrès" de la médecine. Eole, je suis sur que depuis tes débuts tu fais actuellement beaucoup moins de gentilles mémés qu'auparavant, me trompe-je ? Wink

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5451
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les kilomètres du thanatopracteur

Message par dispater le Mer 25 Nov - 8:00

et oui... plus de "cas" et moins d'escarres!


Dernière édition par Kyrie le Mer 25 Nov - 8:29, édité 1 fois (Raison : Sans H, escarre)

dispater
Banni pour avoir prêté mon compte à mes supers amis

Nombre de messages : 1331
Emploi : thanatopracteur, conseiller funéraire
Humeur : en fonction de ce que tu vas dire, ou faire!
Décrivez vous : Certains silences sont plus éloquents que des discours...
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum