Ouvrages
Nous vous proposons divers ouvrages traitant de la thanatopraxie et autres lectures variées :
___________________________________
 
Pratique de la thanatopraxie :
Michel Durigon, Michel Guénanten
 
Pratique de la thanatopraxie
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Thanatopraxie - Technique, histoire et pratique au quotidien :
Mélanie Lemonier, Karine Pesquera
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
__________________________________
 
L'art de l'embaumement.
Une introduction à la thanatopraxie :
Eric Bourgeois
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Manuel à l'usage des thanatopracteurs :
Paul Clerc
 
Manuel a l'usage des thanatopracteurs
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
La Mort :
Louis-Vincent Thomas
 
La mort
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Rites de mort : Pour la paix des vivants :
Louis-Vincent Thomas
 
Rites de mort: Pour la paix des vivants 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Médecin des morts : Récits de paléopathologie :
Philippe Charlier
 
Médecin des morts : Récits de paléopathologie
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
L'Hygiene à l'usage des Professionnels du Funéraire :
Joelle Lecacheur, Jean-Pierre Comtet
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
Mémoire d'un embaumeur :
Jacques Marette
 
Mémoires d'un embaumeur
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 

Questions au sujet de la validité du diplôme belge en France ; Financement de la formation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Questions au sujet de la validité du diplôme belge en France ; Financement de la formation

Message par Invité le Jeu 30 Avr - 18:52

Bonjour ou bonsoir selon le cas.

Donc je me présente; je m'appelle Yohan, j'ai 24, résidant non loin de Lille.
Je suis actuellement étudiant en développement social (troisième année) et mène en parallèle un stage au centre social de Roubaix. Bref, en principe, j'aurai bientôt un niveau de licence 3.

Comme vous vous doutez, si je viens à vous, vu mon occupation actuelle, c'est que je suis en proie à certaines questions.

En effet, j'ai mené divers études, et déjà touché à quelques boulots, et à chaque fois, je me retrouve à la même conclusion; "en fin de compte, ce que je fais ne me plaît pas vraiment".
Depuis quelques années, cependant, j'ai été attiré par le métier de thanatopracteur. Au début, cet intérêt fut anecdotique. Et pour cause, un test informatique au lycée censé nous orienter vers "notre métier idéal", m'avait conseillé d'être thanatopracteur. C'est comme ça que j'ai su ce qu'était ce métier.
Bon après, pensez surtout pas que j'ai envie de faire ce métier suite à ce test datant de moultes années, c'est juste pour vous dire comment j'ai connu l'existence de ce métier.

Bon par la suite, j'ai mené mon petit chemin, mais étant très curieux, je me suis pas mal documenté sur cette profession, en lisant quelques livres à ce propos.
Accessoirement, j'ai déjà été "confronté à ce boulot" durant des enterrements d'êtres proches, je me suis ainsi rendu compte du côté important, et noble, de ce métier...

Bon, quelle est ma situation actuelle? Comme je l'ai dit, je mène des études dans le social tout en tâtant le terrain, et je me suis rendu compte qu'au final, la profession ne me plaira pas sur le long terme sur bien des aspects. Et je me questionne sur ce que je dois faire maintenant...Qui me plaîrait, vraiment.

Et c'est pour cela que je viens à vous, le métier de thanatopracteur m'attirant pour moultes raisons. A mon avis, vous désirez que je vous les cite, je me lance donc sur ce pas.
Comme je l'ai dit précédemment, suite à certains évènements, je me suis rendu compte que ce métier était emprunt d'une certaine importance, même si il reste en fin de compte très discret. Ainsi, je serai honoré de faire un tel métier. Me réveiller chaque matin en me disant que je fais quelque chose d'utile et concret, est vraiment une chose auquel j'aspire dans mon "futur métier idéal".
Ensuite, j'estime (peut être à tort?) qu'il faut être doté d'une certaine humilité pour ce métier. Difficile, pas forcément très bien payé d'après ce que j'ai pu comprendre, mais pourtant important. Ce qui en fin de compte, entre en ligne de compte avec mon état d'esprit. Je suis quelqu'un d'humble par mon éducation et mon origine, et toujours été discret.
Pour finir, je vais aborder le rapport directe au travail; cotoyer les morts au quotidien. Je n'ai aucune prétention à ce sujet, même si quelques fois dans ma vie j'ai été confronté à la mort. Je ne monterai donc pas sur mes grands chevaux en disant que cela ne me dérangerait pas de cotoyer la mort (parfois au visage horrible) au quotidien. Mais au fond de moi, suite à des expériences vécues, je pense pouvoir encaisser tout ça...

Bref comme je l'ai dit, je me suis dejé renseigné dans des ouvrages. Et même si cela reste du domaine de l'abstrait, j'ai pu me construire une idée sur les méthodes de travail. Difficiles physiquement. D'autant plus que j'ai déjà parlé à une personne ayant mené des stages de thanatopraxie, pour plus de renseignements sur la forme du métier.
Pour finir, le "maigre salaire" n'est pas une chose qui me dérange. J'ai toujours vécu en milieu très modeste.

A présent que j'ai tout raconté le pourquoi du comment, je vais passer aux questions.

- Tout d'abord, je suis de Lille, donc du Nord. Et c'est avec un grand desarroi que j'ai pu voir qu'il n'y avait pas d'école de thanatopraxie au sein ma région...
Cependant, étant limitrophe avec la Belgique, j'aimerais vous demander où je pourrai trouver une liste des écoles de thanatopraxie en Belgique?
Est ce que le diplôme Belge permet de travailler en France?


- Après, comme je vous l'ai dit, je suis issu de milieu modeste. Et en parcourant les écoles, j'ai été confronté à une dure réalité; le prix de la scolarité. En dehors de mes moyens si je ne prends pas la peine de travailler des mois...Car le prix de l'inscription est une chose, mais bouger dans une autre région (avec les obligations financières que ça implique) constitue en fin de compte dans cette formation un important investissement! C'est pour cela que j'aimerais dans l'idéal aller faire mes études en Belgique.
Ainsi se pose une série de questions;
Si je fais ça en France, la bourse étudiante est elle octroyée aux étudiants en thanatopraxie? (sachant que je l'ai actuellement)
Si vous êtiez dans mon cas, comment vous vous êtes démerdés? Vous avez travaillé en même temps? Fait des économies?

Pour finir, comme je l'ai deja dit, j'ai 24 ans...Je me demandais si il n'était pas trop tard pour me lancer dans ce genre de cursus. Et combien de temps il durerait en principe...Pas que j'ai peur du temps à passer, c'est juste pour savoir à quoi m'attendre.

Voilà pour l'instant. Désolé si j'ai pu paraître brouillon, mais j'ai fait de mon possible pour pouvoir paraître clair.
Je vous remercie d'avance d'avoir pris le temps de lire, et dans l'idéal, d'avoir répondu à mes questions.
Mais n'hésitez surtout pas en m'en poser ou faire des commentaires...

Encore merci,
Yohan.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions au sujet de la validité du diplôme belge en France ; Financement de la formation

Message par Kyrie le Jeu 30 Avr - 19:01

Reponses a vos questions : non et non.Et j'ajoute : ya pas de travail dans le nord.

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5453
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions au sujet de la validité du diplôme belge en France ; Financement de la formation

Message par Invité le Jeu 30 Avr - 19:16

Alors là je ne vois pas comment réagir. J'ai non et non à deux questions sans savoir lesquelles, alors que j'en ai posé plus...
Bon, je peux vraiment comprendre que vous soyez gavé des gens qui déboulent ici à tour de bras pour vous assaillir de questions similaires aux miennes, mais j'ai été poli et j'ai pris mon temps à écrire tout ça...Alors un peu de respect en retour, c'est trop demandé? Désolé de paraître monter sur mes grands chevaux, c'est pas mon genre, mais là, franchement...

Pour finir, je n'ai précisé en aucun cas que je comptais rester dans le Nord...Dans l'idéal, bouger ne me dérangerait pas. Même si c'est pour faire des stages pas payés au loin, je compte me démerder financièrement comme je l'ai toujours fait jusqu'à présent.
Quand je désire quelque chose, je suis prêt à faire des efforts considérables...

Yohan.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions au sujet de la validité du diplôme belge en France ; Financement de la formation

Message par Cédric I. le Jeu 30 Avr - 19:19

Nous sommes actuellement sur le chat comme tous les jeudis soirs, vous pouvez nous rejoindre en tout cas nous répondrons à votre message!

_________________
Fondateur du Forum
avatar
Cédric I.
Fondateur
Fondateur

Masculin
Nombre de messages : 1003
Age : 39
Localisation : Lyon
Emploi : Thanatopracteur Remplaçant -- Remplacement France Thanatopraxie -- RFT
Humeur : Trés bonne
Date d'inscription : 29/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions au sujet de la validité du diplôme belge en France ; Financement de la formation

Message par Eole le Ven 1 Mai - 11:10

- Tout d'abord, je suis de Lille, donc du Nord. Et c'est avec un grand desarroi que j'ai pu voir qu'il n'y avait pas d'école de thanatopraxie au sein ma région...
Cependant, étant limitrophe avec la Belgique, j'aimerais vous demander où je pourrai trouver une liste des écoles de thanatopraxie en Belgique?
Est ce que le diplôme Belge permet de travailler en France?

Je pense pouvoir vous dire que le diplôme belge (si il y en a un) n'est pas valable en France car pas d'équivalence reconnue mais je vous invite à vous rendre sur le site qui figure sur la page "Portail" de notre forum "Service thanatopraxie de Belgique" et de prendre contact avec Alain Roisse qui vous donnera tous les renseignements nécessaires.
Notre diplôme est un diplôme national avec parution au JO de la République donc cela m'étonnerait que le diplôme belge si il y en a un soit reconnu... Eole...

Car le prix de l'inscription est une chose, mais bouger dans une autre région (avec les obligations financières que ça implique) constitue en fin de compte dans cette formation un important investissement! C'est pour cela que j'aimerais dans l'idéal aller faire mes études en Belgique.
A oublier je pense, mieux vaut vous diriger vers une école francaise et comptez alors entre 1500 et 5500 selon les écoles rien que pour les cours théoriques, je ne vous parle pas de l'hébergement, de la nourriture, des déplacements et des frais que cela engendre, comptez environ entre 15.000 et 25.000 € sur 2 ans, de plus le bac est un gros plus et l'âge mini de 21 ans
Certains maitres de stage font payer (la plupart) leur stagiaires entre 1000 et 4000 € pour une période qui reste à définir au préalable.Eole...
Ainsi se pose une série de questions;
Si je fais ça en France, la bourse étudiante est elle octroyée aux étudiants en thanatopraxie? (sachant que je l'ai actuellement) Je ne le pense pas Eole...
Si vous êtiez dans mon cas, comment vous vous êtes démerdés? Vous avez travaillé en même temps? Fait des économies? Il n'y a pratiquement plus aucune aide possible vu qu'il y a trop de monde de diplômé pour pas assez de places, en bref c'est saturé et c'est la raison pour laquelle notre confrère Kyrié vous a répondu "non". D'autant que dans le Nord, la Bretagne et quelques autres départements dont les soins ne sont pas entrés dans la culture des pompes funebres, ces régions sont saturées et archi saturées! Eole...


Un dernier conseil, renseignez vous auprès d'un PF de manière à ce qu'il vous mette en relation avec son thanatopracteur et assistez à plusieurs soins avant de vous lancer c'est un minimum car ce ne sont pas dans les bouquins que vous en apprendrez le plus mais bel et bien sur le terrain!!!! Eole...

Encore merci,
Yohan.[/quote]

_________________
Tout à une fin sauf le saucisson qui en a deux!
avatar
Eole
Pilier du forum
Pilier du forum

Masculin
Nombre de messages : 4189
Age : 47
Localisation : Au pied d'une chapelle du XII eme siècle...
Emploi : organisateur de randonnées en quads
Humeur : constante
Décrivez vous : Pour les bons côtés :
simple, décidé, fait en granit et têtu (normal pour un breton) et accueillant pour mes proches et mes amis....
Pour les moins bons : soupe au lait, trop franc (parfois ca fait mal), perfectionniste et donc ca peu en énerver plus d'un!, casanier sauf pour une bonne balade quads entre amis...


Date d'inscription : 05/01/2009

http://www.hfothanato.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions au sujet de la validité du diplôme belge en France ; Financement de la formation

Message par Invité le Ven 3 Juil - 12:24

je suis tout a fait d'accord avec eole mieux vaut se rendre compte de suite ce n'est vraiment pas facile . la première fois que j'ai assistée à un soin j'ai faillie tomber dans les pommes et puis je me suis dis prépare toi mieux pour la prochaine alors lorsque ma thanato ma appelée moralement j'etais plus sur des réserves rdv à la chambre mortuaire d'avignon et là stupéfaction je me suis sentie trés forte et les soins se sont succeder durant la journée jusqu'à 22H mais quel bonheur je me suis dis c'est bon tu es prete et depuis je ne pense qu'a ça ;;;;;quelle vocation

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions au sujet de la validité du diplôme belge en France ; Financement de la formation

Message par Invité le Ven 3 Juil - 12:25

C'est encore moi un conseil fonce !!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions au sujet de la validité du diplôme belge en France ; Financement de la formation

Message par Invité le Ven 3 Juil - 13:02

Aliendebergerac a écrit:Alors là je ne vois pas comment réagir. J'ai non et non à deux questions sans savoir lesquelles, alors que j'en ai posé plus...
Bon, je peux vraiment comprendre que vous soyez gavé des gens qui déboulent ici à tour de bras pour vous assaillir de questions similaires aux miennes, mais j'ai été poli et j'ai pris mon temps à écrire tout ça...Alors un peu de respect en retour, c'est trop demandé? Désolé de paraître monter sur mes grands chevaux, c'est pas mon genre, mais là, franchement...

Pour finir, je n'ai précisé en aucun cas que je comptais rester dans le Nord...Dans l'idéal, bouger ne me dérangerait pas. Même si c'est pour faire des stages pas payés au loin, je compte me démerder financièrement comme je l'ai toujours fait jusqu'à présent.
Quand je désire quelque chose, je suis prêt à faire des efforts considérables...

Yohan.
si vous avez envie faut foncer... il y a une annonce dans le nord sur le site de l'anpe pour du boulot..
depuis des années certains( toujours les memes) sur les sites découragent les nouveaux venus.. ca devient lourd!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions au sujet de la validité du diplôme belge en France ; Financement de la formation

Message par Eole le Ven 3 Juil - 13:19

depuis des années certains( toujours les memes) sur les sites découragent les nouveaux venus.. ca devient lourd!!!![/quote]
Tu as des noms à proposer mercredi?
Peut être ont ils une autre façon de voir les choses que ta vision personnelle ces mêmes qui "découragent" les futurs élèves?
Et puis est ce du "découragement" ou de la "mise en garde" car à a entendre les écoles il y a plein de travail super bien payé avec des salaires de ministre pour 35 heures par semaine mais le terrain et la réalité sont tout autres, alors peut-être leur donnent ils une version un peu plus réaliste et moins "paradisiaque" du quotidien qui est le notre? Eole...

_________________
Tout à une fin sauf le saucisson qui en a deux!
avatar
Eole
Pilier du forum
Pilier du forum

Masculin
Nombre de messages : 4189
Age : 47
Localisation : Au pied d'une chapelle du XII eme siècle...
Emploi : organisateur de randonnées en quads
Humeur : constante
Décrivez vous : Pour les bons côtés :
simple, décidé, fait en granit et têtu (normal pour un breton) et accueillant pour mes proches et mes amis....
Pour les moins bons : soupe au lait, trop franc (parfois ca fait mal), perfectionniste et donc ca peu en énerver plus d'un!, casanier sauf pour une bonne balade quads entre amis...


Date d'inscription : 05/01/2009

http://www.hfothanato.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions au sujet de la validité du diplôme belge en France ; Financement de la formation

Message par Invité le Ven 3 Juil - 15:53

oui et puis c'est notre kyrie..... il est un peu soupe au lait des fois!!!
mais il n'a pas tout à fait tort....... juste un peu trop direct..............
kyrie, une camomille? lol!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions au sujet de la validité du diplôme belge en France ; Financement de la formation

Message par Kyrie le Ven 3 Juil - 16:07

oscar a écrit:oui et puis c'est notre kyrie..... il est un peu soupe au lait des fois!!!
mais il n'a pas tout à fait tort....... juste un peu trop direct..............
kyrie, une camomille? lol!
Moi direct ? Oui, et encore, je me modère à l'écrit, tu sais bien que je suis pire en vrai.

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5453
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions au sujet de la validité du diplôme belge en France ; Financement de la formation

Message par dispater le Sam 4 Juil - 11:04

oui mais voilà je t'ai à l'oeil... et le bon! lol!

dispater
Banni pour avoir prêté mon compte à mes supers amis

Nombre de messages : 1331
Emploi : thanatopracteur, conseiller funéraire
Humeur : en fonction de ce que tu vas dire, ou faire!
Décrivez vous : Certains silences sont plus éloquents que des discours...
Date d'inscription : 04/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum