Ouvrages
Nous vous proposons divers ouvrages traitant de la thanatopraxie et autres lectures variées :
___________________________________
 
Pratique de la thanatopraxie :
Michel Durigon, Michel Guénanten
 
Pratique de la thanatopraxie
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Thanatopraxie - Technique, histoire et pratique au quotidien :
Mélanie Lemonier, Karine Pesquera
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
__________________________________
 
L'art de l'embaumement.
Une introduction à la thanatopraxie :
Eric Bourgeois
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Manuel à l'usage des thanatopracteurs :
Paul Clerc
 
Manuel a l'usage des thanatopracteurs
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
La Mort :
Louis-Vincent Thomas
 
La mort
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Rites de mort : Pour la paix des vivants :
Louis-Vincent Thomas
 
Rites de mort: Pour la paix des vivants 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Médecin des morts : Récits de paléopathologie :
Philippe Charlier
 
Médecin des morts : Récits de paléopathologie
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
L'Hygiene à l'usage des Professionnels du Funéraire :
Joelle Lecacheur, Jean-Pierre Comtet
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
Mémoire d'un embaumeur :
Jacques Marette
 
Mémoires d'un embaumeur
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 

information relative à la thanatopraxie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

information relative à la thanatopraxie

Message par Geoffray67 le Lun 20 Jan - 15:34

Bonjour à tous,

Je suis nouveau sur le forum et j'ai pris le temps de lire de nombreuses pages du site afin de me rendre bien compte des avantages et des inconvénients lié à l'apprentissage et l'exercice de la thanatopraxie.
Je trouve juste dommage le système de découragement général dont vous faites preuves dans la plus part des sujets (par rapport au coût de l'apprentissage ou de la difficulté du travail, ou que le métier soit saturer... quand on veut, on peut).
Pour ma part je pense que c'est un métier de passionné et passionnant comme indiqué dans un des sujets. Le fait de redonner la dignité aux défunts, d'apporter un soulagement aux familles ou encore de s'être dépasser pour redonner une image correcte... doivent déjà êtres des avantages et de grande source de satisfaction en soit.
Pour ma part je m’intéresse aux métiers du funéraire depuis mes 9 ans et la mort de mon grand père, sans avoir eu le courage de me lancé vraiment dedans. Mais aujourd'hui j'ai gagné en maturité et je comprends que pour être épanoui, il faut faire ce qu'on aime et le faire à fond peu importe le regard des autres et les découragement de certains. C'est pourquoi je me lance enfin dans les recherches qui me permettront d'exercer un métier qui me passionne de part sa complexité, sa morale et de son engagement social.

Mes questions sont donc les suivantes:
- Où dois-je me renseigner pour avoir des aides à la formation de thanatopracteur? (d'un point de vu financier)
- Savez vous si des thanatopracteurs existe en ALSACE? (rien d'indiqué sur le net et oui je suis alsacien)
- Puis je faire cette formation par un DIF ou un CIF?
- Dois-je prendre des court d'anatomie ou est-ce que je peux faire cela en autodidacte et par quel moyen (livre, documentaire, entretient avec quelqu'un du milieu médicale...)?
- Comment préparé le concourt d'entré en école de thanatopraxie?
-... je veux tous savoir ;p

Même si cela doit mettre du temps pour regrouper la somme suffisante, je suis réellement motivé à me lancer dans ce domaine, pour ce que sa représente et pour le bien fondé de ce métier.

Merci d'avance.

Geoffray67
Profane
Profane

Masculin
Nombre de messages : 2
Age : 31
Localisation : Obernai (alsace)
Emploi : technicien qualité
Date d'inscription : 09/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: information relative à la thanatopraxie

Message par pascal le Lun 20 Jan - 18:09

Geoffray67 a écrit:Bonjour à tous,

Je suis nouveau sur le forum et j'ai pris le temps de lire de nombreuses pages du site afin de me rendre bien compte des avantages et des inconvénients lié à l'apprentissage et l'exercice de la thanatopraxie.
Je trouve juste dommage le système de découragement général dont vous faites preuves dans la plus part des sujets (par rapport au coût de l'apprentissage ou de la difficulté du travail, ou que le métier soit saturer... quand on veut, on peut).
Pour ma part je pense que c'est un métier de passionné et passionnant comme indiqué dans un des sujets. Le fait de redonner la dignité aux défunts, d'apporter un soulagement aux familles ou encore de s'être dépasser pour redonner une image correcte... doivent déjà êtres des avantages et de grande source de satisfaction en soit.
Pour ma part je m’intéresse aux métiers du funéraire depuis mes 9 ans et la mort de mon grand père, sans avoir eu le courage de me lancé vraiment dedans. Mais aujourd'hui j'ai gagné en maturité et je comprends que pour être épanoui, il faut faire ce qu'on aime et le faire à fond peu importe le regard des autres et les découragement de certains. C'est pourquoi je me lance enfin dans les recherches qui me permettront d'exercer un métier qui me passionne de part sa complexité, sa morale et de son engagement social.

bonjour, c'est une bonne chose que de vouloir exercer dans une profession qui semble vous plaire, on ne décourage personne (juste une mise en garde, car c'est du temps et de l'argent), mais les plus motivés foncent tout en ayant pris bonne note de toutes les informations qui leurs sont données.

Mes questions sont donc les suivantes:
- Où dois-je me renseigner pour avoir des aides à la formation de thanatopracteur? (d'un point de vu financier)

vous avez , les banques, l'anpe, le cif et le dif, il faut frapper à toutes les portes.

- Savez vous si des thanatopracteurs existe en ALSACE? (rien d'indiqué sur le net et oui je suis alsacien)

oui il y a des thanatopracteurs en alsace, à l'heure d'aujourd'hui la France est bien servie en thanatopraxie

- Puis je faire cette formation par un DIF ou un CIF?

vous pouvez toujours en faire la demande

- Dois-je prendre des court d'anatomie ou est-ce que je peux faire cela en autodidacte et par quel moyen (livre, documentaire, entretient avec quelqu'un du milieu médicale...)?

non, dans un premier temps , il vous suffit de choisir une école ou une fac de médecine et de vous y inscrire, il y a une pré-sélection pour pouvoir y entrer.

- Comment préparé le concourt d'entré en école de thanatopraxie?

une fois la pré-sélection passée, et étant retenu, vous partez pour les cours théorique

-... je veux tous savoir ;p

posez vos questions est nous essaierons de vous renseigner .

Même si cela doit mettre du temps pour regrouper la somme suffisante, je suis réellement motivé à me lancer dans ce domaine, pour ce que sa représente et pour le bien fondé de ce métier.

Merci d'avance.

pascal
Membre actif
Membre actif

Masculin
Nombre de messages : 78
Age : 52
Localisation : rhone alpes
Emploi : thanatopracteur
Date d'inscription : 10/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: information relative à la thanatopraxie

Message par Kyrie le Mer 22 Jan - 14:06

Personnellement, j'ai un peu du mal avec le "redonner une dignité au défunt" ; en effet, je n'ai jamais compris en quoi il était indigne de mourir, mais bon ...

Pour les thanatos en Alsace bien peu figurent sur les pages jaunes, par contre, vous en aurez la liste à la préfecture.

_________________
Immensi Tremor Oceani                      
avatar
Kyrie
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5448
Age : 33
Localisation : Ailleurs, très loin
Emploi : Thanatosophe
Humeur : :)
Décrivez vous : Primum non nocere
Date d'inscription : 30/12/2008

http://www.leforumdethanatopracteur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: information relative à la thanatopraxie

Message par Geoffray67 le Lun 27 Jan - 8:31

Pour ce qui est de "redonner de la dignité au défunt" j'entend par là que lors du cas d'un accidenté de la route ou autre, le travail de restauration du corps est primordiale surtout si il y a une veillé mortuaire.

Bien sûre qu'il n'est pas indigne de mourir cela fait partie intégrante du cycle de la vie.

Merci pour les quelques réponses que j'ai eu, je vais pouvoir me renseigner comme il le faut pour pouvoir avoir une approche avec les gens qui pratique ce métier.

Geoffray67
Profane
Profane

Masculin
Nombre de messages : 2
Age : 31
Localisation : Obernai (alsace)
Emploi : technicien qualité
Date d'inscription : 09/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum