Ouvrages
Nous vous proposons divers ouvrages traitant de la thanatopraxie et autres lectures variées :
___________________________________
 
Pratique de la thanatopraxie :
Michel Durigon, Michel Guénanten
 
Pratique de la thanatopraxie
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Thanatopraxie - Technique, histoire et pratique au quotidien :
Mélanie Lemonier, Karine Pesquera
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
__________________________________
 
L'art de l'embaumement.
Une introduction à la thanatopraxie :
Eric Bourgeois
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Manuel à l'usage des thanatopracteurs :
Paul Clerc
 
Manuel a l'usage des thanatopracteurs
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
La Mort :
Louis-Vincent Thomas
 
La mort
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Rites de mort : Pour la paix des vivants :
Louis-Vincent Thomas
 
Rites de mort: Pour la paix des vivants 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
_________________________________
 
Médecin des morts : Récits de paléopathologie :
Philippe Charlier
 
Médecin des morts : Récits de paléopathologie
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
L'Hygiene à l'usage des Professionnels du Funéraire :
Joelle Lecacheur, Jean-Pierre Comtet
 
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 
Mémoire d'un embaumeur :
Jacques Marette
 
Mémoires d'un embaumeur
Cliquez sur le livre pour le commander
 
________________________________
 

Présentation d'un projet utopique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Présentation d'un projet utopique.

Message par Antoine.N le Mer 18 Déc - 10:57

Bonjour à vous tous.

Présentation pour ma part, Antoine, 37 ans en reconversion professionnel. Voilà 4 ans que je cogite sur le métier de Thanatopracteur. Je n'étais pas dans le domaine funéraire. C'est en sous marin que j'ai découvert l'ensemble de la profession, de manière quasi dilettante. J'ai fait des missions locale auprès des PFG ici et là afin d'être au plus près de la réalité, de mon ressenti. Actuellement, je viens de terminer un stage d'une semaine avec un excellent Thanatopracteur Parisien. Je dois en voir d'autres. Le but, m'immerger dans une profession fort respectable qui me touche par ses valeurs humaines. Mais aussi, une attestation de présence aux soins pour éventuellement une adhésion à l'IFT.

Un autre point; comme je ne suis pas le genre a être dans le déni de vérité. J'ai longtemps hésité à écrire sur votre forum. J'ai épluché des rubriques et je constate d'après les dires de certains; que la filière est bouchée voir inaccessible. Les motifs évoqués sont :

-trop de Thanatopracteur en France.
-l'activité funéraire n'est pas en progression. CQFD.
-un faible salaire obligatoire.
-un ROI médiocre voir un investissement onéreux et pas forcément rentable.
-des diplômés qui baissent les bras au bout de 5 ans d'exercices.
-le chômage obligatoire à la sortie du DN.

Et je pense en oublier...


Les avantages ? Travailler avec le coeur ? Bref...

Que des messages concentrés sur un amalgame négatif qui m'appellent plus qu'à la prudence : à une certaine forme de renonciation. Existe t'il des aspects positifs ? Aujourd'hui, ce qui me raccroche à encore y croire, c'est d'avoir croisé des professionnels qui me tiennent des discours différents. On frôle parfois même les oxymores... Même s'ils ne me cachent pas que le métier est dur.

Donc, concrètement, pour vous tous, devenir Thanatopracteur est un suicide ?


Merci de vos réponses.


Antoine.


avatar
Antoine.N
Profane
Profane

Masculin
Nombre de messages : 1
Age : 40
Localisation : Paris
Emploi : Etudiant
Humeur : Prosaïque soft.
Date d'inscription : 11/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

présentation d'un projrt utopique

Message par pascal le Mer 18 Déc - 15:36

pour répondre à l'ensemble de votre message, de ce que j'ai pu lire, personne ne parlent de suicide.
mais beaucoup de thanatos vous dirons que c'est un parcours très difficile, le diplôme est de plus en plus dur à obtenir avec tous les frais qui en découlent. (théorie, déplacement, hébergement, restauration et j'en passe...)
tout ça pour ne pas trouver de travail avec le sésame en poche. certaine année, en France il y a une dizaine de places à prendre pour une cinquantaine de prétendants . de plus, la plus part des thanatopracteurs indépendants ne prennent pas de stagiaires pour une multitude de raisons. (heureusement il y en a encore quelques uns.)
depuis quelques année (deux ou trois) on doit faire face à une menace grandissante venant de grande société qui cassent les prix, alors les embauches se font rare.
vous trouverez peut être une place dans une de ces grande société, et pas forcément dans votre région. vous devez être mobilisable. (voila pourquoi certains thanatos arrêtent au bout de quelques temps, c'est une des raisons !)
alors vous pouvez assimiler ca à un suicide lorsque vous investissez au minimum dix milles euros pour votre diplôme et que :
*vous ne l'avez pas réussit
* vous avez trouvez une place à 800 kms de votre région
*vous travaillez dans des conditions qui vous dégoute du métier
* le salaire sera plus que modeste et pas ce que vous auriez espéré
voilà pourquoi les thanatos vous dirons de bien réfléchir avant de vous lancez dans l'aventure
on ne cri pas au suicide, mais à la mis en garde.

pascal
Membre actif
Membre actif

Masculin
Nombre de messages : 78
Age : 53
Localisation : rhone alpes
Emploi : thanatopracteur
Date d'inscription : 10/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum